01172018Headline:

Situation à Bouaké : Le CCDO réagit : sur les réseaux sociaux pour dresser un bilan/Ce qui s’est vraiment passé

“Les assaillants ont été repoussés après 2 tentatives”

Quelques heures après les évènements qui ont secoué la ville de Bouaké, le CCDO a régi sur les réseaux sociaux pour dresser un bilan de la folle nuit vécue par la deuxième ville du pays hier, mardi 9 janvier 2018.

On a frôlé le pire ce mardi 9 janvier 2018 à Bouaké. A couteaux tirés avec les éléments du Centre de Commandement des décisions opérationnelles (CCDO) à Bouaké, les militaires basés au 3è bataillon ont lancé un assaut contre la base de la force mixte.

Sentant sans doute le coup venir, le gros des éléments du CCDO avait évacué le camp. A en croire les habitants, le bâtiment a été encerclé pendant plusieurs minutes par les éléments de 3è bataillon qui ont tiré plusieurs coups de feu.

 

Au lendemain de ces évènements, le CCDO a réagi sur sa page Facebook officielle. « Notre base CCDO de Bouaké a été attaquée dans la nuit par des individus armés . Les assaillants ont été repoussés après 02 tentatives . La zone à été ratissée par nos éléments . Nous enregistrons aucune perte en vie humaine », peut-on lire.

Pour rappel, un premier accrochage entre les deux forces avait eu lieu jeudi dernier à Bouaké.  Des rivalités entre éléments du 3è bataillon et ceux du CCDO seraient à la base de ces discordes.

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment