08202017Headline:

Soubré Des acheteurs de cacao attaqués : l’un exécuté et 34 millions de F Cfa emportés

vol-voiture1

Fidèles à leur sombre « feuille de route », les coupeurs de route continuent de semer l’émoi dans la région de Soubré.

Leur dernière victime en date, est un pisteur répondant au nom de Lingané Daniel. Ils l’ont dépouillé de plusieurs millions de F Cfa, avant de l’abattre froidement.

Sur les faits, nos sources rapportent que le jeudi 11 décembre 2014, le pisteur, à bord de son véhicule de type 4X4, part de Méagui où il est basé, pour le village de « Bandikro ». Il doit y acheter du cacao pour le compte de son employeur. Et à ce propos, il a sur lui, la somme de 20 millions de F Cfa. Le voyage se déroule bien jusque-là. Mais tout se complique, quand le pisteur parvient entre les localités de « Yao-carrefour » et « Petit Bondoukou ». Il est environ 9h. A ce niveau-ci, des coupeurs de route armés de kalachnikovs et de mitraillettes, surgissent brusquement de la broussaille et libèrent des tirs sur le véhicule qui s’immobilise.

Vu que le pauvre Lingané Daniel au volant, est atteint par balle à l’épaule gauche. Malgré l’état dans lequel ils l’ont mis, c’est sans ménagement pourtant, que les gangsters somment leur victime de leur remettre tout son fric. Alors, craignant pour sa vie, le pisteur s’exécute et les gangsters rentrent en possession des 20 millions de F Cfa. En remettant l’argent, Lingané Daniel croyait ainsi échapper à un tragique sort. Que non. Les coupeurs de route l’exécutent effroyablement en tirant dans son cou sous les yeux des trois autres occupants du véhicule.

Avec leur important butin, les criminels s’évanouissent aussitôt dans la nature. Mais pourquoi avoir abattu un homme pourtant blessé grièvement et sans danger pour eux ? En tout cas, la gendarmerie a ouvert une enquête, pour retrouver ces bandits et connaître le mobile exact du meurtre du pisteur.

Il faut également rappeler quelques jours avant, c’est un autre pisteur qui tombait dans la nasse de coupeurs de route. Juste à 2 km de la sous-préfecture d’Okrouyo. Ces malfaiteurs munis d’armes de guerre, avaient arraché à leur victime, la somme de 14 millions de F Cfa. Il était 14h environ.

 

Ambroise GINA ( Correspondant régional)

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment