09232018Headline:

Suicide à la cité administrative du Plateau: Des révélations sur la victime

Le mardi 3 juillet dernier, un drame est survenu à la cité administrative du Plateau à Abidjan. Une femme s’est suicidée en se jetant du 13è étage d la tour C. L’enquête en cours a révélé que cette dame avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Si cette maladie est à la base de sa mort suicidaire, la question reste posée. La dépouille mortelle devra subir une autopsie dans les jours avenirs.

Toute la ville d’Abidjan est encore sous le choc. Le suicide d’une femme qui s’est jetée du 13è étage de la tour C de la cité administrative du Plateau n’a laissé personne indifférent. Selon la police, à l’ouverture de l’enquête, cette mère de famille se mettait progressivement d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Cette information a été constatée dans le dossier médical de la victime.

Seulement voilà, pour déterminer les causes réelles de ce drame, le corps de Madame Polneau devra subir une autopsie de la part des médecins légistes. En outre, la victime présentait, toujours selon la même source, des signes de dépression. Aller jusqu’à dire que ces révélation soient à la base de son suicide, serait commettre une erreur. Seuls les résultats de l’autopsie et de l’enquête policière nous livreront la vérité.

La police a également révélé que la victime, professeur en faculté de Pharmacie venait d’être affectée au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Angré. C’est à son retour à son ancien bureau, situé au 13eme étage de la Tour C de la cité administrative du Plateau, qu’elle s’est suicidée.

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment