10192018Headline:

Tiebissou: Cette fillette de 3 ans à été abandonnée en brousse, semaine plus tard elle est retrouvée

La petite Soré Ahou est une véritable miraculée. Cette fillette, née il y a à peine trois (03) ans, aujourd’hui, a connu un bien triste sort qui aurait pu lui coûter la vie à Totokro, localité située dans la commune de Tiébissou. Sur les faits, nos sources expliquent que tout a commencé le samedi 21 juillet 2018, lorsque dame Omar N’Guessan et sa nièce, Soré Ahou, quittent le village pour le champ situé à près d’un kilomètre du village. Mais après un moment de marche, Soré Ahou ressent naturellement la fatigue. Plutôt que de la mettre au dos, la tante qui avait certainement ses raisons, décide de l’abandonner sur place, dans l’espoir de la retrouver à son retour, comme s’il s’agissait d’un vulgaire colis. La tante a-t-elle vraiment mesuré les conséquences d’un tel acte dans une région où l’on a enregistré récemment le meurtre d’une dame et son bébé, tous deux découpés à la machette ? Pas si sûr. Puisqu’elle ne reviendra qu’autour de 18h, après avoir vaqué tranquillement à ses activités champêtres. Et tout naturellement, sa nièce n’était plus là où elle l’avait abandonnée. Informées de cette situation, les populations villageoises, dans leur ensemble, se lancent à la recherche de la fillette portée disparue. Malheureusement, les investigations menées sur des jours ne donneront rien. Il aura fallu attendre le jeudi 26 juillet, soit exactement 6 jours après cette disparition pour qu’un chasseur retrouve, par hasard, la pauvre Soré Ahou, en pleine brousse. C’est dans un état de santé critique que la fillette sera conduite au village, à la grande joie des populations, notamment de ses parents. Vite, la miraculée est transportée à l’hôpital général de Tiébissou où le docteur Ve Mamadou, le premier responsable des lieux et ses collaborateurs s’emploient assez rapidement à redonner vie à la patiente totalement déshydratée, et donc très affaiblie. En définitive, la petite Ahou est conduite de toute urgence au Chu de Bouaké pour lui administrer des soins plus appropriés. Notons que le député Assa Ouffouet, par ailleurs chef du village de Totokro, s’est saisi de cette affaire et a promis de prendre en charge l’innocente gamine jusqu’à la guérison totale. Pour le reste, les éléments des forces de sécurité ont été saisis de cette affaire qui alimente, aujourd’hui, bien des conversations, aussi bien à Tiébissou que dans les localités environnantes.

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment