04192021Headline:

Tragédie : elle se plaint à deux reprises d’une douleur au ventre et meurt

Les réseaux sociaux nous ont rapporté une fin tragique d’une jeune ivoirienne alors qu’elle se rendait dans une clinique à Abidjan pour se faire diagnostiquer. Ci-dessous le récit.

“Le Vendredi 19 mars 2021, ma sœur revient du travail à 11h, se plaignant d’une douleur au ventre, c’est comme ça que ma mère me dit de m’apprêter pour l’accompagner à l’hôpital.
Je vais chercher rapidement un taxi et c’est comme ça qu’on se rend à la maternité libanaise de treichville. Une fois sur place, je fais coucher ma sœur sur un banc au dispensaire et je vais voir les infirmières qui sont assises, elles me disent que je dois aller payer la consultation avant qu’elles ne puissent aller voir le médecin, en prenant le soin de me l’indiquer.
Je me rends à la caisse, celle ci me dit que n’ayant pas de monnaie, elle ne peut pas me donner le ticket de consultation. Je lui demande de garder l’argent, que je passerai plus tard pour la monnaie mais elle refuse. Je retourne vers les infirmières pour expliquer la situation, pendant ce temps ma grande sœur se tord de douleur, elle me dit okay je vais en parler au médecin, on verra si elle va accepter de la consulter, je dis ok.
30min après le médecin sort et demande de l’envoyer dans une des chambres d’hospitalisation.
Une fois installé, elle nous demande qu’est ce qui ne va pas, ma sœur qui ayant du mal à parler explique difficilement son mal, le médecin l’a regarde et dit mais tu a une anémie très sévère et demande alors aux infirmières de lui placer un sérum, qui a pour but de calmer son mal de ventre selon ses dires, puis elle nous donne des analyses à faire.
Je me rends au labo pour payer les analyses à mon retour aucun sérum n’est mis, je demande donc à une des infirmières le pourquoi elle me dit mais tu n’a pas donné l’argent oh, sans broncher je lui remets l’argent quelques temps après, elle revient pour poser le sérum. Une heure plus tard les résultats des analyses sont disponibles, je vais voir le médecin, qui me dit que toutes les analyses sont négatives, je lui demande alors s’il faut fair une échographie vu qu’elle dit qu’elle a mal au ventre, le médecin répond non que le sérum va calmer son mal, je dis okay.
Ensuite elle me fait savoir que si le sérum finit, de revenir vers elle pour qu’elle fasse l’ordonnance afin de nous libérer. À 17h, je vais lui dire que le sérum est finis, mais que ma sœur se plaint toujours d’avoir mal au ventre, qu’elle dit aussi qu’elle a des vertiges donc je veux qu’on fasse une échographie, le médecin dit non qu’elle va prescrire un médicament pour calmer son mal et nous dit de revenir demain au cas où elle a toujours mal pour faire l’échographie.
C’est ainsi qu’on a quitté la maternité pour la maison. J’ai acheté les médicaments prescris par le médecin, elle les a tous pris puis est allée se coucher. À 19h elle nous fait savoir qu’elle a toujours mal et qu’elle veut qu’on reparte à l’hôpital, c’est ainsi qu’on se rend au CHU, ils nous disent qu’ils ne peuvent pas nous prendre qu’ils n’ont plus de place, on se retourne alors pour se diriger vers une clinique mais malheureusement c’est trop tard elle est décédée dans le véhicule avant même qu’on arrive à la clinique.”

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles