08212018Headline:

Un enseignant tombe de sa moto et meurt En pleine circulation Pris de malaise…

La communauté éducative est en deuil. Elle vient de perdre un des siens, en la personne de l’instituteur Konan J. dit « Big Jo ». Ce dernier, en poste au groupe scolaire «Dioulakro» de Yamoussoukro, a été fauché par la mort, dans la nuit du vendredi 13 avril 2018. Cela, dans des circonstances plutôt tristes. Et pour cause, c’est en pleine circulation que l’enseignant, né il y a une cinquantaine d’années, est pris d’un soudain malaise, dont on ignore pour le moment la nature véritable. Avant qu’il ne rende l’âme peu de temps après, pendant qu’on le transportait à l’hôpital.

Selon les informations en notre possession, c’est aux environs de 20h que l’éducateur, de passage à Kokrénou, un quartier périphérique de la capitale politique, secteur Kabinébo, est subitement frappé d’un malaise. Et il tombe de sa moto, en pleine circulation.

Vite, des riverains qui suivent la scène, se mobilisent afin de lui apporter assistance. C’est le cas notamment d’une une jeune fille âgée de 19 ans, qui se trouvait plus proche du pauvre homme. Celle-ci s’attelle courageusement à soutenir l’instituteur et à emprunter assez rapidement un taxi, pour transporter la victime au service des urgences, du Chr de la ville. Malheureusement, l’infortuné « Big Joe » n’y parviendra pas vivant.

A relire: Treichville/ Un imprimeur meurt en passant devant Ivosep

Informés de cette triste situation, les éléments des forces de sécurité se sont rendus sur les lieux, en vue de procéder au constat d’usage. Une enquête est ouverte, afin d’élucider la mort soudaine de cet enseignant. Surtout que beaucoup de choses se disent pour expliquer ce brutal décès.

Notons que le directeur, ainsi arraché à l’affection des siens, laisse derrière lui une veuve et deux jeunes orphelins.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment