12172017Headline:

Un homme considéré pour mort, revient à la vie après une nuit passée à la morgue de Bouaké

Même si la population de Bouaké a des sujets comme la grève du personnel du CHU, la troisième semaine d’arrêts de travail des agents des mairies des ex- zones centre nord ouest prévue pour demain, ce fait divers alimente aussi les conversations des Bouakois.

En effet, Abdoulaye Alabi, jeune homme d’environ la quarantaine, souffrant de diabète a été annoncé pour mort  le vendredi 22 septembre 2017 par ses parents. Il est revenu à la vie après une nuit passée à la morgue de la mosquée   de son quartier

”Abdoulaye recevait des soins à l’hôpital, mais ça n’allait pas. Et comme ses parents n’ont pas gros moyens, ils ont insisté auprès des médecins pour qu’on le libère. C’est quelques heures après sa libération qu’ils ont pensé qu’il était mort, et il a été conduit à la morgue de la  mosquée du quartier. Son enterrement était prévu pour le lendemain matin et c’est en ce moment que les responsables de la mosquée, ont appelé pour dire qu’il est vivant grâce à un médecin qui l’a regardé ” , a témoigné un proche du présumé défunt.
Toujours selon notre informateur, Abdoulaye Alabi, a été très vite reconduit au centre hospitalier universitaire où il continue de recevoir des soins.

Donatien Kautcha Abidjan et, Source sur place Bouaké

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment