03262017Headline:

Un jeune homme s’égorge en plein plateau au Ccia

homme-mort

Attenter à sa propre vie. C’est pourtant le courage à la fois rageant et diabolique qu’un jeune homme d’une trentaine d’années a eu. Lui qui n’a pas hésité à se saigner.

C’est en plein cœur du Plateau et le samedi 11 juillet 2015 qu’il a choisis, pour offrir le spectacle affligeant d’un effroyable hara-kiri. De fait, nos sources informent que ce jour-là qui est un week-end, le Plateau, quartier des affaires, est quasiment vide de son monde. N’empêche, au Ccia où est logé le siège provisoire de la Banque africaine de développement ( Bad), les éléments de police, membres de l’unité spéciale détachée auprès de la structure financière internationale, ne baissent pas la garde. Au contraire, ils veillent au grain. Et cela se traduit par une patrouille pédestre sur leur périmètre de compétence. Il est environ 11h.

Mais alors qu’ils parviennent sur le parking du Ccia, les agents de police découvrent étendu au sol, un jeune homme vêtu d’un tee-shirt bleu et d’une culotte noire. Il se vide de son sang. Dans la main, il tient un tesson de bouteille avec lequel il venait horriblement de s’ouvrir la gorge. Son pronostic vital est largement engagé. A preuve, il est vraisemblablement à la phase d’agonie avec les râles qu’il émet. Mais les policiers pensent encore pouvoir le sauver. Et pour ce faire, ils font immédiatement appel aux sapeurs-pompiers de l’Indénié. Ces derniers arrivent et, sans perdre une seule seconde, foncent aux urgences du Chu de Treichville avec le malheureux jeune homme qui n’est littéralement plus qu’un cadavre.

Mais au centre hospitalier, il est bien trop tard. Il n’y avait plus rien à faire, il est mort. Toutes les sollicitudes pour sauver ce garçon sont donc vaines ! La police, saisie, se rend au Chu pour le constat d’usage, avant le transfert du corps à la morgue. Ils n’ont malheureusement pu identifier le défunt. Ce dernier n’était porteur d’aucun papier pouvant permettre son identification. Toutefois, une enquête est en cours, pour savoir qui est ce pauvre jeune homme ! Pourquoi s’est-il suicidé et pourquoi avoir choisi le parking du siège provisoire de la Bad, pour le faire ?

Madeleine TANOU

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment