07232017Headline:

Une importante quantité d’armes de guerres et d’armes blanches saisies à la frontière guinéo-ivoirienne

armes 1

Une importante quantité d’armes de guerres et d’armes blanches a été saisie lundi matin à la frontière guinéo-ivoirienne, a annoncé lundi l’Agence guinéenne de presse (AGP). La police a saisi sur une moto des roquettes, trois charges roquettes, des fusils carabine 44, un SKS, un PMAK crosse coupée, des munitions en vrac, une machette, une hachette et des fétiches.

Poursuivis par les agents de la gendarmerie départementale de Macenta, située à près de 900 km au sud de Conakry, le transporteur d’armes a abandonné son colis et a disparu dans la nature.

A l’instant, les services de sécurité n’ont pas identifié la provenance des armes encore moins sa destination dans les préfectures du pays.

Ce saisie des armes relance la question de la sécurité intérieure de la Guinée, qui entend prendre des dispositions contre toute menace du terrorisme qui plane sur les pays de la sous-région ouest africaine.

Dans tous les lieux stratégiques de Conakry (grands hôtels, supermarchés, les édifices publiques), le gouvernement a déployés des agents de surveillance et des scanners pour contrôler strictement le mouvement des personnes afin d’éviter des attaques terroristes.

xinhua

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment