08182018Headline:

Une procédure d’étouffement de l’affaire redoutée, Selon une source proche du dossier, le procureur de Korhogo en charge de l’enquête sur l’assassinat du jeune Soro Kognon

Une procedure d’éttoufement de l’affaire redoutée” – Selon une source proche du dossier, le procureur de Korhogo en charge de l’enquête sur l’assassinat du jeune Soro Kognon, survenu le samedi 07 juillet 2018 à Korhogo a été dessaisi du dossier.

Felix Ekra, procureur de Korhogo n’a plus la charge des enquêtes concernant l’ « assassinat » du Jeune Soro Kognon survenu le samedi 07 juillet 2018 lors d’une manifestation des jeunes du Rassemblement des amis de la Côte d’Ivoire (Raci).

De sources proches du dossier, ce dernier aurait été dessaisi de l’affaire, suite à un coup de fil venu d’Abidjan. « Le corps de la victime a été transféré ce mardi 17 juillet 2018, sur ordre du procureur d’Abidjan », a relayé le confrère Ivoir’soir.net. L’objet de ce transfert, poursuit notre source, est officiellement pour une autopsie du corps, alors, relève le confrère que « celui-ci, sur instruction du procureur de Korhogo, a été déjà « formolisé’’ ».

A en croire ce confrère, le rebondissement intervenu dans cette affaire laisse entrevoir une volonté d’étouffement de l’affaire.

Faut-il rappeler qu’une semaine après le drame, un responsable de la jeunesse du Rassemblement des Républicains (RJR) de cette localité, Yéo Drissa avait été mis aux arrêts suite aux enquêtes des éléments de la police nationale.

Un communiqué émanant du Raci avait annoncé les obsèques du défunt pour les 21 et 22 juillet prochains à Korhogo. Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale, et Soro Kanigui, Coordonnateur nationale du Raci, y sont annoncés.

Esther Lignon

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment