08152020Headline:

Urgent: un pasteur de l’église “l’épée du combat” tente d’assassiner son fils (Congo)

PASTEUR JAQUES alias MADAIRE vit avec ses deux enfants dont un garçon de 8 ans et une fille de 4 ans à Mounana.

Le vendredi 12 juin 2020 sieur Jacques était sorti, laissa les deux enfants à la maison. Ces derniers emportés par l’oisiveté occasionnée par les “vacances forcées dues à la covid19” allèrent respectivement rejoindre leurs camarades pour des activités ludiques. Le petit Jérémy, conscient de leur absence ferma la porte à clés et les emporta avec lui. Avisé du retour de son père, le jeune homme fouilla les poches mais ne trouva plus les clés. Le gamin, épris de peur, fit la confidence selon laquelle il aurait égaré les clés à son père.

Ce dernier, tout furieux, défonça la porte et se mit à battre copieusement le bambin sous le regard impuissant de sa cadette.

Comme si cela ne suffisait pas, animé d’un esprit diabolique, il brancha le fer à repasser et le chauffa à près de 100 degrés Celsius.

Selon le témoignage de la petite sœur : « Il a branché le fer à repasser. Il l’a mis sur mon frère. Moi, j’étais assise sur le lit. Je le regardais repasser Jérémy »

Après cet acte, le petit a passé toute la journée dans la chambre. Il était accroupi avec pour appui ses coudes et ses genoux.
Vers 17 h, l’un de ses camarades vint lui rendre visite, car constatant son absence sur les aires de jeux. C’est quand le petit torturé entend la voix d’un inconnu qu’il se débat pour arriver au salon. Lorsque le camarade vit son copain, il sortit en courant et informa son oncle qui à son tour donna l’information aux autres riverains.

Devant l’ampleur des dégâts, la police fut jointe. Le père du petit fut arrêté par les policiers, le petit fut conduit par un couple volontaire à l’hôpital MARCEL ABEKE de Moanda.

Le pire a été évité et le père arrêté. C’est méchant !!!
Que justice soit faite et qu’il soit mis derrière les barreaux

Comments

comments

What Next?

Recent Articles