09202019Headline:

Usa : le financier Jeffrey Epstein, âgé de 66 ans, accusé d’abus sexuels sur mineures, s’est pendu dans sa cellule

Le milliardaire américain Jeffrey Epstein, accusé d’abus sexuels sur mineures, et risquant la prison à perpétuité, s’est suicidé dans la prison de Manhattan où il attendait son procès, ont rapporté samedi 10 août, plusieurs médias américains citant des sources officielles.

Selon le New York Times, le financier déchu âgé de 66 ans s’est pendu dans sa cellule et son corps sans vie a été retrouvé samedi matin tôt. Jeffrey Epstein avait déjà été retrouvé fin juillet allongé par terre dans sa cellule du Metropolitan Correctional Center, une prison de Manhattan, avec des marques sur le cou, après ce qui avait été présenté comme une possible tentative de suicide. Les blessures étaient toutefois à ce moment-là sans gravité et il s’était ensuite présenté dans les jours suivant à une audience judiciaire.

Des dizaines de mineurs
Arrêté le 6 juillet aux Etats-Unis de retour d’un voyage en France, il avait comparu deux jours après devant un tribunal fédéral à Manhattan. Le bureau du procureur à Manhattan avait rendu public, lors de cette audience, un document de quatorze pages, dévoilant de nouvelles accusations de trafic sexuel et de complot de trafic sexuel à son encontre, entre 2002 et 2005, affirmant qu’il a abusé de dizaines de mineures, certaines âgées de 14 ans, moyennant le versement de sommes d’argent, en cash, dans ses résidences de Manhattan et de Palm Beach, en Floride. Il aurait, en outre, payé certaines de ses victimes pour qu’elles recrutent, pour lui, d’autres proies dans leur entourage. Il risquait la prison à perpétuité.

En 2008, l’homme d’affaires était déjà accusé des mêmes faits et risquait la prison à perpétuité. Il avait alors obtenu un accord de négociation de peine controversé grâce à Alexander Acosta, qui était procureur du district sud de Floride. Cet accord avait à l’époque évité un procès à Jeffrey Epstein, tenu à l’écart de ses victimes et prévu des conditions particulièrement favorables d’aménagement de sa peine de détention. Devenu ministre du travail de Donald Trump en 2017, Alexander Acosta a démissionné le 12 juillet.

Lire sur lemonde

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment