11122019Headline:

USA/Scandale: une nounou abuse d’un petit garçon de 11 ans et tombe enceinte de lui

Une nounou de la Floride (USA) a été condamnée à 20 ans de prison mercredi, pour avoir abusé sexuellement d’un petit garçon de 11 ans dont elle est tombée enceinte, rapporte Tampa Bay Times.

Selon les procureurs, Marissa Mowry avait 22 ans lorsqu’elle a commencé à s’occuper de l’enfant en 2014. Secrètement, elle entretenait des relations sexuelles avec la victime, abusant de lui à plusieurs reprises sans utiliser de préservatif.

Trois ans se sont écoulés avant que le garçon ne raconte à sa famille ce qui s’était passé, indique le Tampa Bay Times. Sa mère, Nadean Campbell a appelé la police qui a confirmé, grâce à des tests ADN que le père du bébé de Marisa était bien son fils.

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, la victime, âgée de 17 ans, était présente dans la salle d’audience lorsque Marissa Mowry a été condamnée pour ses actes cruels.
« Nous parlons d’un enfant qui avait 11 ans. Il n’était même pas un adolescent. Il avait 11 ans », a déclaré Nadean Campbell à Tampa Bay Times

Elle se souvient quand son fils n’était qu’un gamin, mais aujourd’hui, elle est confrontée au fait qu’il est un père adolescent avec un fils de 5 ans.

Cette situation est très inconfortable pour l’adolescent qui n’arrive même plus à sortir avec ses amis.

« Cette situation lui a coûté son enfance. Il n’aura pas une adolescence normale », a confié Campbell à Fox 13. « Qui veut sortir avec un garçon de 17 ans qui a un enfant de 5 ans ? Pas beaucoup. Vous connaissez les gens que vos enfants côtoient. Enquêter sur tout. Vous êtes le plus grand défenseur de votre enfant », a-t-elle ajouté.

Lorsque Marisa Mowry a donné naissance à son enfant, la famille savait que son petit ami était le père jusqu’à ce que leur fils raconte ce qui s’était passé.

Mowry, aujourd’hui âgée de 2017, a été arrêté en 2017 pour plusieurs chefs d’accusation de voies de fait sexuelles sur une victime âgée de moins de 12 ans et de voies de fait sexuelles alors qu’elle était sous garde. En septembre dernier, elle a plaidé coupable et c’est mercredi que la jeune femme a été condamnée à 20 ans de prison.

Après sa libération, elle devra encore être surveillée 10 ans et être inscrite au fichier des délinquants sexuels.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment