08202017Headline:

VIDEO/Côte-d’Ivoire-Les principaux auteurs de l’attaque de l’école de police arrêtés grâce aux caméras -regardez

Source: Police Secours

Les principaux auteurs de l’attaque de l’école en Côte-d’Ivoire épinglés grâce aux caméras vidéo

Les Cameras de Surveillances ont filmé la récente attaque de l’école de police à la veille de l’ouverture des jeux de la francophonie 2017.

L’exploitation des films et les enquêtes ont permis d’interpeller les principaux auteurs , ce sont les nommés.

.Brigadier Chef Sery Doua Alain .Matricule 0010150227 BB
.MDL Bohoussou Wassa .Matricule 002 00 1969
.Djihietien Rodrigue dit Eclasiaste
. Kouassi Israel dit Virus ( Démobilisé )

Attaques de Cocody et Azaguié: la police ivoirienne annonce des arrestations

Par RFI

A Abidjan, une semaine après l’attaque de l’école de gendarmerie de Cocody et quelques jours après celle de la gendarmerie d’Azaguié, le ministère de l’Intérieur indique que les malfaiteurs ont été arrêtés. C’est le DG de la police Youssouf Kouyaté et le nouveau ministre de l’Intérieur Sidiki Diakité qui l’ont annoncé mardi 25 juillet en fin de journée.

Entouré des ministres de l’Interieur et de la Défense, le DG de la police nationale Youssouf Kouyaté a annoncé à la presse la nouvelle des arrestations.

« Au terme des investigations, plusieurs personnes ont été interpellées. Les investigations se poursuivent pour mettre la main sur tous ceux qui ont pris part de près ou de loin à cette attaque. Il y a lieu de rassurer la population que des dispositions sont prises pour que tout se passe bien. »

Déclinant l’identité des cinq malfaiteurs appréhendés le DG affirme que toutes les armes dérobées ont été retrouvées.

Le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, estime qu’il y a un lien entre les assaillants de l’école de police et ceux du coup de force contre la gendarmerie d’Azaguié il y a quatre jours. Surtout, il se félicite que ces arrestations couronnent les efforts de ses hommes en matière de sécurisation du pays pendant les jeux de la Francophonie.

« Nous recevons des étrangers, que nous devons pouvoir rassurer. D’ailleurs les Jeux de la Francophonie se déroulent dans d’excellentes conditions, a estimé le ministre. Tous les sites sont sécurisés. Les étrangers qui sont venus nous visiter, les amis de la Côte d’Ivoire vaguent tranquillement à leurs occupations. Ils font même du tourisme sur le territoire national. Je peux vous dire qu’à ce niveau, nous n’avons pas d’inquiétude. »

Côte d’Ivoire: Attaque de l’école de police, cinq individus dont trois militaires arrêtés, annonce Youssouf Kouyaté

Pour la 8e édition des Jeux de la Francophonie à Abidjan, 10 000 hommes des forces de l’ordre ont été mobilisés pour des festivités qui dureront jusqu’au 30 juillet.

Cinq individus dont trois éléments des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) ont été mis aux arrêts suite à l’attaque de l’école de police le 19 juillet dernier soit à deux jours de l’ouverture des Jeux huitièmes de la Francophonie, a annoncé mardi le Directeur Général de la PoliceYoussouf Kouyaté lors d’un point de presse, rapporté par la chaine publique RT1.

Selon ce dernier , c’est grâce aux images vidéos récupérées dans l’établissement après leur passage que l’arrestation de deux civils et Deux sergents servant dans un bataillon blindé des CCDO, force mixte police-gendarmerie armée, et un militaire servant dans un bataillon blindé d’un camp militaire d’Abidjan a pu être possible .

« Les investigations se poursuivent pour retrouver tous ceux qui ont pris part à cetteattaque  », a-t-il ajouté.

Quant au ministre de l’intérieur et de la sécurité Sidiki Diakité a refusé de dévoiler la date, le lieu et les circonstances des arrestations mais a rassuré que Toutes les armes et munitions dérobées dans l’enceinte du Centre de Commandement des Operations (CCDO) auraient été récupérées.

Il a aussi justifié les récurrentes attaques contre les forces de l’ordre par le fait que malgré les appels à la réconciliation lancés par le chef d’Etat, des personnes seraient encore nostalgiques des moments de soubresauts.

Il faut aussi souligner que lors de l’attaque, un membre des forces de sécurité a été tué et un autre blessé.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment