10232017Headline:

Violences meurtrières de Bouaké: 59 personnes transférées à Abidjan

prisonnier-3

59 personnes interpellées à Bouaké (Centre-Nord), dans la foulée des violences contre la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) ont été transférées à Abidjan pour ‘’nécessité d’enquête’’, a appris APA, mardi, sur place de source sécuritaire.

Selon cette source, sur 100 interpellations au départ, ‘’59 personnes ont été transférées à Abidjan pour nécessité d’enquête et 41 personnes, dont des mineurs et ceux dont l’enquête n’a pas pu prouver l’implication directe dans cette affaire ont été relâchées après l’ordre du Procureur de la République et de notre hiérarchie’’.

Parmi ces 59 interpellés, a poursuivi la même source, ‘’il y a ceux qui ont été pris en flagrant délit de pillage, de vol, de recèle et certains meneurs’’ de ce mouvement de contestation survenu, vendredi, à Bouaké pour dit-on dénoncer une ‘’hausse abusive’’ du coût de l’électricité. Des administrations publiques et privées ont saccagées et pillées à cette occasion.

SourceAPA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment