05272017Headline:

Yopougon: crime odieux /Une jeune fille violée, sa tête écrasée

pendu mort

Dans la nuit de jeudi à vendredi, l’horreur s’est produit àYopougon précisément au quartier Sicogi. Un jeune fille a été violée, puis lâchement assassinée dans la rue non loin d’une pharmacie. Sa tête a littéralement été écrasée à l’aide d’une brique.

Vêtue d’une robe fleurie, le corps d’une jeune fille gisait dans une marre de sang sur la terrasse d’une cour entre le maquis CP1 et, une pharmacie dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les conditions dans lesquelles la victime a été trouvée gonfle forcément l’indignation. Elle avait le caleçon enfoncée dans la bouche et, la tête littéralement écrasée par une grosse brique. À l’examen du corps, la police a également constaté qu’elle a été violée.

Qui sont le ou les auteurs d’une telle sordidité ? La police s’interroge toujours. Pareil pour les motifs de l’agression, difficile d’y voir clair pour l’instant. Selon une source proche de l’enquête, il pourrait s’agir d’une drague qui a mal tourné. “D’ici peu les indices recueillis sur la scène de crime permettront d’en dire plus” nous confirme encore la même source.

En période de fête, l’effervescence de la ville d’Abidjan livre les jeunes filles à toutes sortes d’harcèlement et de violence. Il n’est pas rare d’opérer de telles découvertes la veille ou au lendemain des fêtes

Adriel, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment