03232017Headline:

Yopougon: Horrible accident/Un automobiliste écrase la tête d’un passant et s’enfuit

accident-jeune

Horrible était l’accident de la route qui s’est produit, très tôt, le matin du samedi 24 octobre 2015, au quartier « Andokoua », à Yopougon. Il y a eu mort d’homme avec, à la clé, le comportement écœurant de l’automobiliste, à la base du drame.

Ce matin-là, un homme d’une quarantaine d’années, vêtu d’un tee-shirt bleu et d’un pantalon de couleur noire, passe tranquillement son chemin. Il part sans doute accomplir sa tâche qui lui assure son pain quotidien. Mais alors qu’il parvient en face de la station Total de la zone, il est surpris par un véhicule qui surgit dans son dos. Ce véhicule le fauche violemment. Projeté au sol, on pense qu’il pourrait avoir une chance de s’en sortir. Que non ! Son sort est scellé, quand le véhicule lui passe sur la tête qu’il écrabouille. Le crâne brisé, on voit la cervelle s’en échapper. Horreur ! La scène pitoyable n’empêche tout de même pas de faire gerber. Point besoin de dire que la mort de la victime survient instantanément. Quand au chauffard, il parvient à reprendre le contrôle de son véhicule au volant duquel, il s’enfuit tout simplement. Cela, en dépit de tous les cris de détresse, l’invitant à s’arrêter. Il disparaît plutôt dans la nature. La police informée, des agents des forces de l’ordre arrivent sur les lieux et procèdent au constat d’usage. Puis, le corps du malheureux homme, qui n’a pu être identifié faute de papiers, est transféré à la morgue du Chu de Yopougon. Des investigations sont en cours, pour rassembler tous les éléments pouvant situer sur les circonstances de l’accident mortel. Mais pour cela, il faut nécessairement mettre la main sur le conducteur. Et comment ? Franchement, cela pourrait ne pas s’avérer un exercice aisé pour les enquêteurs de la police. Aucun témoin du drame n’ayant pu relever ni la marque, ni l’immatriculation du véhicule de la mort.

Madeleine TANOU

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment