10172017Headline:

Yopougon Insécurité : Des ”microbes” prennent en otage un quartier Des blessés et des biens emportés

Les jours passent et les enfants-délinquants, connus sous l’appellation microbes, semblent étendre leurs actes d’agression, de vandalisme et de violence, sur l’ensemble du territoire d’Abidjan.

Après de nombreux forfaits à Abobo, leur fief, Adjamé, Attécoubé et Koumassi, ils sont en train de prendre pied dans la grande commune de Yopougon. Ils ont ciblé, dans la nuit du samedi 31 décembre 2016 au dimanche 1er janvier 2017, le quartier Sogefhia, selon des sources sécuritaires qui ont rendu l’information publique, le mardi 3 janvier 2017. D’un nombre évalué à une quarantaine d’individus, ces microbes, à bord d’un minicar, ont débarqué peu après 20h au sous-quartier Solic 1. Munis comme d’habitude de machettes, de faucilles, de coupe-coupe, ils dépouillaient systématiquement tous ceux qu’ils croisaient sur leur chemin. Ils ont fait main basse sur des téléphones portables, des tablettes, des sacs à main, des bijoux….. Scindés en plusieurs groupes, ils ont encerclé Solic 1, avant de procéder à une « rafle générale » qui consistait à s’en prendre à n’importe qui. Au passage, ils brutalisaient des riverains, avant de mettre le cap sur Solic 2 de l’autre côté de la rue. Scénario identique avec des cris de douleurs de certains riverains qui ont reçu des coups de machettes.

Des victimes, avec à leur tête le président du quartier, ont organisé la riposte. C’était presque la débandade. Toutefois, certains microbes téméraires ont tenté de croiser le fer avec les jeunes riverains. Malheureusement l’un des enfants-délinquants a reçu un violent coup de gourdin sur le crâne, dans l’affrontement qui a suivi. Il s’est écroulé en sang, avec une large ouverture. Il a été lâchement abandonné par ses « frères d’armes » qui ont replié compte tenu des rapports de force qui devenaient de plus en plus défavorables pour eux. Après le départ de ces vermines, les jeunes du quartier ont improvisé des groupes d’autodéfense en cette nuit de la Saint Sylvestre, pour « protéger tout le monde ». C’est dans cette ambiance morose que ces populations meurtries ont accueilli le nouvel an.

M’BRA Konan

soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment