07262017Headline:

Yopougon-Le domicile du garde du corps du Général Ouassénan Koné attaqué

cambriolage

Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juin 2015, des hommes armés ont attaqué un domicile situé au quartier « Base Cie », à Yopougon.

Et ce domicile est celui d’un capitaine de police répondant aux initiales Y.K. Il est en service à la Brigade de surveillance des personnalités ( Bsp) et surtout détaché à la garde rapprochée du Général Ouassénan Koné.

A en croire nos sources, il est environ 3h du matin, lorsque les bandits au nombre de deux escaladent la clôture pour descendre directement dans la cour du capitaine de police. Là, ils cassent la porte de l’entrée principale de la maison et pénètrent à l’intérieur du logis. Ils repèrent la chambre de l’officier et défoncent également la porte. Le garde du corps, surpris, est vite maîtrisé par les téméraires criminels, armés de kalachnikovs. Et, tout de suite après, tous les membres de la famille de Y.K. sont eux aussi tenus en respect.

Les quidams fouillent ensuite la maison. Une façon indécente qui leur permet de s’emparer de nombreux et importants biens. Ces bandits font donc main basse sur l’arme de dotation du policier, un pistolet automatique de marque Beretta, des ordinateurs-portables, des téléphones-portables et la somme de 450 000 F Cfa. Ce n’est pas tout. Les malfrats s’approprient deux téléviseurs à écran plasma, avant de terminer par des médailles en or et en argent. Ces médailles, l’officier les avait gagnées par ses performances de sportif accompli. Des médailles désormais aux mains de personnes sans mérite et qui n’ont rien prouvé pour les obtenir.

Après le départ des malfaiteurs, le garde du corps du Général Ouassénan Koné se déporte, sans perdre une seule seconde, au commissariat de police de la zone. Une enquête est en cours, pour neutraliser les auteurs de l’attaque.

KIKIE Ahou Nazaire

SOIR INFO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment