04262018Headline:

Yopougon: Nouveau meurtre encore d’une jeune fille, poignardée à la nuque à mort à Abobodoumé

Près d’une semaine seulement après la macabre découverte d’une jeune fille atrocement poignardée à Yopougon, une autre a été découverte dimanche matin au quartier Abobodoumé  dans les mêmes conditions.

La victime a été retrouvée ensanglantée dans la rue, près de l’espace “maison blanche” du quartier Abobodoumé, dimanche matin par les habitants. Au niveau de la nuque, plusieurs impacts d’arme blanche relevés. Pareil pour l’abdomen, la jeune fille d’une vingtaine d’années a littéralement été eviscérée. Le corps présentait en tout des atrocités, qui reflétaient la rage du ou des agresseurs

Constatant en combien de temps la demoiselle s’est vidée de son sang sans secours, selon la police qui a fait intervenir des techniciens de scène de crime lors des constations d’usage, les faits se sont produits tard dans la nuit, à une heure mal définie.

Vêtue d’une mini-robe, la jeune fille s’est rendue à une réunion samedi soir, ont témoigné ses parents. C’est sur le chemin du retour qu’elle aurait alors subi cette violente agression, selon toute plausibilité.

Aucun témoin, ni suspect dans cette nouvelle affaire, l’hypothèse d’un tueur en série prend corps. Le meurtre présente en effet de troublantes similitudes avec un premier commis il y a semaine, au secteur “nouveau quartier de la commune”: Même tranche d’âge, les victimes sont toujours habillées dans une mini-robe, les points de blessures sont faits avec la même rage quasi aux mêmes endroits, avec exactement le même mode opératoire.

Jusqu’à midi, la police n’avait pas encore fini de relever des indices, dans un large périmètre de sécurité dressé autour du corps. Elle étudie un lien avec les deux meurtres.

Adriel, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment