10232017Headline:

Yopougon Un garçon et une fillette retrouvés morts dans des caniveaux

fillete mort

Le vendredi 19 décembre 2014, deux macabres découvertes ont été faites à Yopougon. Il s’agit de découvertes de cadavres.

A en croire nos sources, c’est d’abord au quartier « Andokoi-chevaux » que la première découverte macabre est faite. Il est en effet 18h environ, lorsque K.K, machiniste dans une entreprise de la place, découvre non loin de chez lui, un corps sans vie jeté dans un caniveau.

Soir Info

Le commissariat de police du 23ème arrondissement saisi, dépêche des agents sur les lieux. Sur place, les policiers découvrent effectivement le cadavre d’un petit garçon d’environ 8 ans, emballé dans un morceau de pagne. Les sapeurs-pompiers, alertés, retirent le corps sans vie du caniveau, avant que les services des pompes funèbres ne le déposent à la morgue du Chu de Yopougon.

Plus tard, soit aux alentours de 20h, une autre découverte sombre est faite. Cette fois, au quartier « Yahosséhi ». En ces lieux, avancent nos sources, de jeunes gens, à la recherche de bouteilles vides à revendre, vont écumer un canal d’évacuation d’eaux usées dans ce quartier. Et là, ils tombent sur une masse emballée dans un drap de couleur blanche. Ils alertent aussitôt l’entourage, qui vient se rendre compte que dans le drap blanc, est emballé un cadavre d’enfant.

Alertés, des agents du commissariat de police du 16ème arrondissement se déportent sur place pour les constatations d’usage. Et le corps, récupéré par les sapeurs-pompiers, se trouve être celui d’une fillette âgée d’environ 2 ans. Peu de temps après, il est transféré comme le premier corps, à la morgue du Chu de Yopougon.

De quelle nature est la mort de ces enfants ? Qui a jeté leurs corps, là où ils ont été découverts ? Et tout cela quelles fins? En tout cas, avec les tueries bizarres enregistrées ces temps-ci dans les rangs des gosses, il y a vraiment lieu pour la police, qui a ouvert une enquête, d’éclairer l’opinion sur ces deux malheureuses découvertes. Parce que, franchement, c’est de plus en inquiétant.

Madeleine TANOU

Soir Info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment