12122017Headline:

Yopougon/ Un jeune homme battu à mort par des habitants de son quartier à Wassakara

lyncher mort

Dans l’après-midi du mercredi 22 juin 2016, des populations du quartier « Wassakara », à Yopougon, ont sauvagement mis à mort le jeune homme, répondant au nom Dégba Jean-Yves

En tout cas, il ressort de nos sources que c’est une horde humaine munie de gourdins et autres pierres, qui engage la chasse à l’homme. Battu à la course de vitesse en dépit de tous ses efforts pour échapper à ses poursuivants, Jean-Yves qui habite également le quartier « Wassakara », est chopé. Et là, commence le terrible châtiment à son endroit. Tout est utilisé pour le battre.

La raison de ce déchaînement contre lui, c’est que ses voisins, transformés en ses bourreaux, l’accusent d’être un délinquant auteur de plusieurs actes criminels dans le quartier. Ne pouvant rien contre tout ce monde, il se laisse frapper jusqu’à ce que mort s’ensuive. Lorsque la foule se rend compte que son souffle de vie l’a quitté à jamais, elle se disperse avec le sentiment du devoir accompli.

K.K., l’oncle du défunt informé de la mise à mort de son neveu, tué comme un animal, ne peut l’admettre. Pour lui, c’est une exécution sommaire, sur la base d’accusations fallacieuses. Sur ce, il va saisir la police. Des agents des forces de l’ordre se rendent sur les lieux et procèdent à un constat d’usage. Puis, le corps sans vie de Dégba Jean-Yves est enlevé et transféré à la morgue par les services des pompes funèbres.

Une enquête judiciaire est maintenant en cours, apprend-on, pour mettre la main sur tous ceux qui ont participé au crime. A défaut, neutraliser les meneurs. Il revient en effet que même si les accusations contre le défunt étaient fondées, ce n’était pas à la population, au mépris de la loi, de se faire justice par cette tragique vendetta.

KIKIE Ahou Nazaire

 soir info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment