03292017Headline:

Yopougon: Une jeune fille et son gang braquent la voiture d’ un ingénieur et emportent des millions

gang feminin

Il ne faut pas du tout croire que le banditisme est l’apanage des hommes. Alors là, pas du tout. Des « nanas » sont également des animatrices avérées de la pègre.

Et cela, A.L, ingénieur agronome dans une entreprise de production de caoutchouc, est désormais bien placé pour le savoir. En effet, il nous est rapporté que, dans la soirée du mardi 11 août 2015, l’ingénieur agronome, en compagnie de son chauffeur, se retrouve à Yopougon. Précisément dans les environs de la caserne du Groupement des sapeurs-pompiers militaires ( Gspm). Laissant le chauffeur B.K dans la voiture, il poursuit le chemin à pied, jusqu’à son lieu de rendez-vous.

Peu de temps après, il reçoit un appel téléphonique dont il ne reconnaît guère le numéro. Mais au bout, c’est bien son chauffeur. Ce dernier, la voix haletante, lui signifie qu’il vient d’être attaqué. A.L abrège ses échanges avec l’ami qu’il est venu rencontrer et retourne immédiatement au lieu où il a laissé le chauffeur. Sur place, ce dernier lui explique, alors qu’il attendait à bord de la voiture, trois gangsters dont une fille est le chef, l’ont neutralisé avec des armes à feu. Puis, ces vauriens lui ont arraché son téléphone, la clé de contact de la voiture et le sac appartenant à l’ingénieur. Dans ce sac, un ordinateur-portable, des reçus de dépenses d’un montant de trois millions de F Cfa et la somme en espèces de plus de 700 000 F Cfa.

Saisis, des agents de police se déportent sur les lieux. Ils bouclent le secteur et procèdent à une battue. Mais la gonzesse-criminelle et ses acolytes ne seront pas retrouvés. Néanmoins, des investigations sont en cours, pour qu’ils soient appréhendés.

Madeleine TANOU

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment