12102018Headline:

Zones d’ombre dans l’enquête sur la mort du petit Excel: L’avocate de la famille Konan rompt le silence et fait de graves révélations

Me Aya NANOU, l’avocate de la famille Konan, émet des réserve sur les résultats partiels de l’autopsie réalisée par le médecin légiste.
Me Aya NANOU, l’avocate de la famille Konan dont le fils, Excel Konan a été retrouvé mort dans la piscine des Djiré, à Marcory, le 20 juin dernier, relève des contradiction dans l’évolution de l’enquête diligentée et en interpelle la justice ivoirienne. Ci-dessous, son communiqué dont copie est parvenue à la rédaction de linfodrome.ci.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le vendredi 29 juin 2018, le Procureur de la République d’Abidjan a, par un communiqué informé l’opinion nationale du règlement qu’il entendait donner à la procédure ouverte à la suite de a découverte chez Monsieur Djiré Abdoul Aziz, du corps sans vie d’Excel Konan âgé de 3 ans.

C’est avec surprise que la famille Konan (partie civile) a découvert les résultats partiels du médecin légiste à la suite de l’autopsie qui relève que : « La mort était consécutive, sous réserve d’examens complémentaires contraires, à une asphyxie mécanique liée à une noyade vitale récente, en l’absence de toute lésion traumatique »

Or, il n’a ni été constaté au cours de l’autopsie ni été mentionné dans le procès-verbal des constatations médico-légales, des éléments factuels, aux dires d’experts, permettant de confirmer la noyade.

Par conséquent, la famille Konan entend, en toute légalité, contester les conclusions partielles du médecin légiste, élément essentiel voire déterminant pour la suite de la procédure.

Aussi, la famille Konan prend acte de l’ouverture de l’instruction judiciaire et espère que la juridiction d’instruction prendra les garanties nécessaires afin d’assurer la représentativité des mis en cause pour la manifestation de la vérité.

Enfin, elle en appelle à l’opinion publique quand au respect de la mémoire d’Excel et à la douleur née de sa perte tragique.

La famille Konan fait confiance aux juridictions ivoiriennes pour que justice lui soit rendue.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment