05232017Headline:

PHOTOS /Côte d’Ivoire /Un site pro-Ouattara qualifie d’indécent le caractère festif qui a entouré la visite de Sarkozy à Abidjan

sarkozy

sarkozy etudiant

sarkozy ouattara

Sous le prétexte de venir soutenir la Côte d’Ivoire après les attaques terroristes de la cité balnéaire de Grand-Bassam, l’ancien président français a effectué un séjour de 48 heures en Côte d’Ivoire. Malheureusement, durant son séjour en terre ivoirienne, le faste accordé à Nicolas Sarkosy a fait mettre sous l’éteignoir l’actualité encore vivace des drames malheureux de Grand-Bassam.

Arrivé le jeudi 17 mars 2016, Nicolas Sarkosy a eu droit à un honneur présidentiel de la part des autorités avant son retour le lendemain vendredi 18 mars. Si à Grand-Bassam où les attentats ont eu lieu, l’ancien chef de l’Etat a, au cours de son bref passage, eu un discours laconique dans lequel il a dénoncé les agressions terroristes, le reste de son temps en Côte d’Ivoire a consisté à positionner les Républicains, la nouvelle formation politique qu’il dirige.

En plus, Nicolas Sarkosy a animé une conférence à l’amphithéâtre A de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody où il a volé la vedette à tout le gotha de la classe politique ivoirienne présente pour l’occasion. A la vérité, le caractère festif qui a entouré le séjour du président Sarkosy en Côte d’Ivoire a, un tant soit peu, mis un bémol sur les nombreuses victimes des attaques terroristes dont certains sont amputés dans le silence des centres de soins.

Pour preuve, Henri Konan Bédié, le président du Pdci, peu enclin aux déplacements et qui n’a même pas daigné effectuer le déplacement de Grand-Bassam pour saluer la mémoire de ses concitoyens tombés sous les balles assassines des terroristes, s’est rendu à Abidjan pour rendre les civilités à Nicolas Sarkosy.

Les larges sourires arborés par l’illustre hôte des autorités ivoiriennes contrastaient remarquablement avec le deuil que porte encore le pays tout entier et qui s’est ressenti sur le visage de tous les prédécesseurs venus se recueillir et apporter leur soutien.

Idrissa Konaté

Source: lepointsur

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment