04192024Headline:

Le sénat de côte d’ivoire s’inspire de l’expérience du sénat du Canada

Dans le cadre du renforcement des liens de coopération entre la Côte d’Ivoire et le Canada notamment au niveau parlementaire, la Présidente du Sénat du Canada, SE Mme Raymonde Gagne, a conduit une délégation qui doit séjourner en Côte d’Ivoire du 2 au 6 mars 2024. Profitant de ce séjour en terre ivoirienne, la Présidente de la deuxième Chambre du Parlement canadien qui était à la tête d’une forte délégation, a effectué une visite de travail au Sénat de Côte d’Ivoire, le lundi 4 mars 2024, au siège de l’institution à Yamoussoukro.

Cette visite de travail a été l’occasion pour SE Mme Kandia Kamissoko Camara, Présidente du Sénat de Côte d’Ivoire et son homologue canadien d’échanger. Un tête-à-tête entre les deux Présidentes d’Institutions sur plusieurs projets d’intérêt mutuelle suivi d’un entretien bilatéral entre les deux délégations ont meublé cette rencontre.

Lors du point de presse qui a mis fin à la rencontre, la Présidente du Sénat ivoirien a souhaité la bienvenue à Madame la Présidente du Sénat du Canada accompagnée de son époux qui sont à leur première visite en Afrique. Visite qui commence par la Côte d’Ivoire et par le Sénat de Côte d’Ivoire, à Yamoussoukro. Tout en lui exprimant sa gratitude et à toute la délégation qui l’accompagne pour ce grand honneur qui a été fait au Sénat ivoirien en effectuant le déplacement jusqu’à Yamoussoukro, au siège de cette Institution.

Kandia Camara s’est réjouie de l’excellence des relations bilatérales entre les deux États, la Côte d’Ivoire et le Canada qui existent depuis 1962.
La Présidente a précisé à la presse que les deux Présidentes de Sénat ont fait un tour d’horizon de la coopération ivoiro-canadienne lors du tête-à-tête. Notamment dans les domaines de l’éducation, des mines, des nouvelles technologies et de l’agriculture. La Présidente du Sénat ivoirien s’est réjouie de l’excellence des relations bilatérales entre les deux États, la Côte d’Ivoire et le Canada qui existent depuis 1962. Relations qui vont s’améliorant, se bonifiant dans divers domaines. Tout en souhaitant intensifier et diversifier ces relations de coopération, au niveau parlementaire.

SE Mme Kandia Camara entend tirer profit de la riche expérience du Sénat du Canada qui a été créé en 1867. Mais également de son expérience en matière de collectivités territoriales. ‘’Le Canada a une très grande expérience, puisque le sénat du Canada a été créé en 1867. Nous avons voulu, au niveau de notre Chambre, profiter de cette longue expérience parlementaire afin de permettre de nous améliorer, d’apprendre à leurs côtés. C’est la raison pour laquelle, nous avons demandé à la présidente du Sénat du Canada, que nos relations puissent encore se développer, surtout à travers la formation des sénateurs et du personnel administratif’’.

Elle a remercié la présidente du Sénat canadien, qui a déjà reçu au Canada des sénateurs et le personnel du Sénat ivoirien. ‘’Nous voulons renforcer cela, dans l’intérêt non seulement du Sénat ivoirien et surtout dans l’intérêt du peuple ivoirien. En plus de nos missions de vote de loi, du contrôle de l’action gouvernementale, et de l’évaluation des politiques publiques, nous avons pour mission la représentation des collectivités territoriales et des ivoiriens établis à l’extérieur’’, a dit Mme Kandia Camara.

Selon elle, en matière de collectivités, ‘’Nous savons la riche expérience du Canada, et nous voulons que cela puisse profiter à nos collectivités territoriales, au-delà pour nos populations’’. ‘’Tout cela pour dire que nous sommes heureux. Personnellement, je suis satisfaite. Parce que, nous avons beaucoup appris, même si la rencontre est courte’’, a souligné la Présidente.

Elle espère que d’autres opportunités s’ouvriront à eux. Tout en précisant que “nous sommes membres de la grande famille de la francophonie. Nous passons de la francophonie des États, à la francophonie des peuples. La rencontre des peuples, les échanges et le partage’’.

La Présidente du Senat du Canada a, quant à elle, salué la légendaire hospitalité qui caractérise le peuple ivoirien. ‘’La Côte d’Ivoire est le pays de l’hospitalité. Je l’ai ressenti, et je ramène chez moi, cette qualité-là, que vous nous transmettez. Je voudrais remercier la Présidente du sénat ivoirien Kandia Camara, pour l’organisation de ces échanges. Parce que, l’important, c’est de pouvoir écouter et échanger. Peu importe, les pays que je visite, le plus important, c’est d’écouter et entendre ce que les gens disent au cours des échanges, pour améliorer les relations’’, a-t-elle mentionné.

Elle a évoqué le sens de sa visite en Côte d’Ivoire. ‘’Je me suis donné l’objectif de nourrir les relations entre les peuples francophones. C’est ma première visite sur le continent africain et je suis honorée et heureuse de commencer par la Côte d’Ivoire. Nos échanges concernant l’éducation ont été très importantes. La question de l’éducation est importante, parce que c’est de savoir quel sera l’impact qu’elle aura sur la société ; sortir la société de la pauvreté, d’être à l’écoute de l’autre et de nourrir la démocratie. Et pour nous, c’est extrêmement important de pouvoir s’assurer que les bases au niveau de l’éducation nous permettent d’échanger sur les bonnes pratiques’’, s’est-elle convaincue.

What Next?

Recent Articles