10282020Headline:

Toute une vie en quarantaine

Le saviez-vous que la première porteuse saine du typhoïde a passé 26 ans de sa vie en quarantaine?

Mary Mallon naît en 1869 à Cookstown, dans le comté de Tyrone en Irlande du Nord. Elle émigre vers les États-Unis en 1884 ou elle y travail comme cuisinière à New York et ses environs.

Eté 1906 à Oyster Bay près de Nez York Mary Mallon cuisine pour une famille riche . Rapidement, la moitié des occupants de la villa tombe malade de la typhoïde. Cette forte fièvre provoque des nausées, des diarrhées et entraîne la mort une fois sur dix.

Le patron de Mary engage un médecin, George Sopper pour trouver l’origine de la contamination. Les soupçons se portent sur la cuisinière Irlandaise: Mary Mallon.

Il enquête sur elle et découvre que dans toutes les maison où elle a travaillé des cas de typhoïdes sont avérés .

Pourtant Mary Mallon n’a jamais eu de symptômes, elle est une porteuse saine.

La bactérie salmonelle typhi est en elle mais ne se déclare pas. Mais ca, ni elle ni les médecins ne le savent.

Un ans plus tard, George Sopper la retrouve à New York et l’envoie de force à l’hôpital pour des analyses. Les tests le confirment, elle porte bien le bacille de la typhoïde. Elle est la première “porteuse saine” que connait la science américaine.La notion était connue mais aucun cas n’avait été observé.

Les médecins lui proposent de lui ôter la vésicule biliaire pour arrêter la bactérie, elle refuse. Les autorités sanitaires décident alors de la placer en isolement. Elle est installée au Riverside Hospital sur North Brother Island, une petite île au large de New York.

On pratique ce genre d’isolement depuis 5 siècles déjà. En 1377, une cité croate décide, pour contenir une épidémie de peste d”isoler pendant un mois tous navire venant d’une zone infectée. La “quarantaine” doit son nom aux Italiens qui font passer l’isolement à 40 jours en 1625. Elle prend alors le nom de “quarantinario” .

Mary Mallon reste deux ans sur cette île . A l’extérieur, les américains s’emparent de l’affaire et la surnomment “typhoïde Mary”. On lui donne une image de sorcière qui aurait contaminé tout New York.

Elle intente un procès à la ville pour isolement forcè . ” Typhoïde Mary est relâchée mais elle doit promettre de se laver souvent les mains et ne plus être cuisinière.

Dès sa sortie Mary retourne en cuisine et contamine des gens partout où elle passe. On la retrouve 5 ans plu s tard dans une maternité à Manhattan, elle se fait appeler Mary Brown et vient de provoquer une épidémie.

Elle est renvoyée en isolement sur l’île.

En tout, Mary va infecter une cinquantaine de personnes et provoquer la mort de trois d’entre elles. George Sopper, le médecin qui l”a arrêtée la décrit comme une femme colérique,têtue, seule. Tout autant que la maladie; ces caractéristiques auraient justifié son isolement.

Elle passe 23 ans supplémentaires en isolement .

Elle décède le 11 novembre 1938, à l’âge de 69 ans d’une pneumonie .

AbidjanTV.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles