04192024Headline:

Les travaux de pré-saison des pluies officiellement lancés

C’est bientôt la grande saison des pluies. Une période de l’année qui appelle à une vigilance accrue et nécessite de prendre des dispositions particulières pour prévenir tout risque d’éboulement et d’inondation, avec leur corollaire de destruction de biens et de mort d’homme.

C’est dans cette optique que le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité (Minhas), Bouaké Fofana, a lancé, ce vendredi 29 mars, au quartier Divo à Koumassi, les travaux de pré-saison en prévision des grandes pluies qui s’annoncent. Cette opération d’assainissement d’envergure sera menée dans toutes les communes de Côte d’Ivoire. Elle consiste à curer les ouvrages de drainage et leur redonner la pleine capacité de recevoir et de charrier les eaux de pluie jusqu’aux bassins aménagés à cet effet.

Le canal de Koumassi, au dire du Minhas, a été choisi pour le lancement des travaux de curage des canalisations en raison de son mauvais fonctionnement et son incapacité, finalement, à drainer les eaux jusqu’au canal d’Anoumabo. « Ce canal est fait pour drainer les eaux de pluie, et non les eaux de toilette », a martelé Bouaké Fofana. Avant d’appeler les riverains, et au-delà tous les Ivoiriens, à changer de comportement et à éviter de jeter les déchets ménagers dans les ouvrages d’assainissement.

« Cette opération devient malheureusement une activité de routine. Alors qu’elle devait aboutir, au fil du temps, à une solution durable. Chaque fois, nous sommes obligés de venir curer les canaux et caniveaux », note avec regret le ministre. Ces agissements, dénonce-t-il, nuisent aux efforts du gouvernement.

Après Koumassi, Bouaké Fofana et sa délégation ont mis le cap sur Bingerville pour une visite des chantiers des barrages écrêteurs d’Akandjé et de la cité Promogim. Les travaux du premier chantier sont à un taux d’exécution de 73% et du second à 45%.

Le Minhas a profité de l’occasion pour réitérer son appel aux populations à quitter les zones inondables. « Il faut partir des zones à risques dès maintenant. La météo prévoit de grosses pluies encore cette année », avertit-il.

Le ministre de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a donné le top départ, le vendredi 29 mars, des travaux de drainage visant à juguler la montée des eaux de pluie.

What Next?

Recent Articles