05242022Headline:

Belgique : une voiture fonce dans la foule d’un carnaval et fait au moins six morts

Les faits se sont produits tôt dimanche matin à La Louvière, à 25 kilomètres à l’ouest de Charleroi. On compte au moins dix blessés entre la vie et la mort et seize blessés plus légers.

Une voiture a foncé sur la foule participant à un carnaval, tôt dans la matinée du dimanche 20 mars, dans la ville de la Louvière en Belgique, tuant six personnes et en blessant grièvement dix autres, a déclaré Jacques Gobert, le maire de cette commune de 80 000 habitants située entre Mons et Charleroi, dans le sud du pays. Les raisons de cet acte ne sont pour le moment pas connues.

Les faits se sont produits vers 5 heures dimanche matin, à proximité du hall omnisports de Strépy-Bracquegnies, une section de l’ouest de la ville. Selon un communiqué de presse de la commune, un groupe d’une centaine de personnes venaient de sortir du hall pour remonter vers le centre de la ville lorsqu’un conducteur a foncé dans la foule en arrivant par-derrière. « Une voiture qui roulait à vive allure a foncé dans la foule qui s’était rassemblée pour assister au ramassage des Gilles. Le conducteur a ensuite poursuivi sa route, mais nous l’avons intercepté », a déclaré M. Gobert.

Le bilan initial faisait état de quatre morts et douze blessés, mais, selon la cellule d’urgence de la commune, le bilan s’est alourdi dans la matinée à six morts. « Dans l’état actuel de l’enquête, (…) on déplore six décès et vingt-six blessés », dont « dix personnes dont les jours sont actuellement en danger », a déclaré lors d’une conférence de presse Damien Verheyen, substitut du procureur du Roi de Mons. « La voiture était occupée par deux personnes qui ont été interpellées », a-t-il ajouté, précisant qu’elles étaient originaires de La Louvière et nées respectivement en 1988 et 1990. Il a ajouté que la piste terroriste était exclue pour le moment.

Le plan d’urgence communal a été déclenché. « Nous avons mis la salle de sport communale à disposition des familles, et le service d’assistance aux victimes a également été activé », a précisé Jacques Gobert. Les circonstances de la collision entre la voiture et la foule n’ont pour l’instant pas été élucidées.

En Belgique, villes et villages organisent de nombreux défilés de rues pour le carnaval, les plus connus à Binche et Alost. Comme celui de Binche, le carnaval de Strépy-Bracquegnies accueille des participants costumés, les « Gilles », convoqués tôt pour participer au défilé. La ville de La Louvière avait lancé la période des festivités début mars, après deux ans sans carnaval en raison de l’épidémie due au SARS-CoV-2. Le carnaval de Strépy-Bracquegnies devait se tenir du 20 au 22 mars.

« Je marchais à côté, a raconté un témoin, Théo, à la télévision publique belge RTBF. Je me suis retourné et j’ai vu une voiture qui fonçait dans la troupe. Elle est arrivée très vite et n’a pas freiné. Elle a continué et elle a embarqué un “Gille” 100 mètres plus loin. Il y avait plein de gens à terre. »

« Il n’y a pas de mots, c’est l’horreur. Etant arrivé sur place quelque temps après la catastrophe, voir ces corps dispersés sur la route, les gens qui sont en souffrance. Vous ne pouvez pas imaginer que ça puisse exister et, malheureusement, c’est ce qui a lieu. Il n’y a pas de mots, c’est dramatique », a réagi le maire sur RTL info.

Le premier ministre belge, Alexander De Croo, a quant à lui fait part de son soutien. « Horrible nouvelle depuis Strépy-Bracquegnies. Une communauté qui se rassemblait pour faire la fête a été frappée en plein cœur. Mes pensées vont aux victimes et leurs proches. Tout mon soutien va aussi aux services d’urgence pour leur aide et l’assistance apportées », a-t-il tweeté.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles