05262022Headline:

Biarritz : deux activistes prennent possession de la maison de la fille de Vladimir poutine et veulent y accueillir des réfugiés

Deux activistes ont été interpellés ce lundi 14 mars devant une maison appartenant à une fille de vladimir poutine, à Biarritz, et placés en garde à vue.
Accompagné d’un autre activiste, le militant associatif et ancienne figure des gilets jaunes au Pays basque Pierre Haffner, a profité de l’absence de la famille Poutine pour s’introduire par effraction dans cette imposante maison, située avenue du général Mac-Cros key.
Celle-ci appartient à Alta Mira, la fille du président russe Vladimir Poutine, et dispose d’un total de huit lits et de trois salles de bain.
Sur les réseaux sociaux, les deux activistes ont publié une vidéo de leur «découverte». Ils ont ensuite brandi un drapeau ukrainien depuis le balcon de l’habitation.
A l’intérieur de cette gigantesque demeure, les militants ont découvert des documents appartenant à l’ancien gendre de Vladimir Poutine, Kirill Shamalov.
Parmi ces documents, on retrouve une copie du passeport de l’ex-époux d’Alta Mira, des factures d’électricité ainsi qu’une procuration datée de 2009 et rédigée par un citoyen finlandais nommé Gennady Timchenko à destination d’une certaine Françoise Duchosal, qui s’occuperait des réparations dans la villa.

Après avoir mis la main sur ce bien immobilier, les deux activistes ont changé les serrures d’accès à la maison et ont exprimé leur intention d’y accueillir des réfugiés venant de l’Ukraine et fuyant l’invasion russe.
D’après France bleu, les deux militants ont été interpellés devant la villa et ont été placés en garde à vue. Le parquet de Bayonne prendra une décision dans la journée.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles