04172024Headline:

Gambie: la loi contre l’excision en suspens

Ce lundi, les députés gambiens ont examiné à l’Assemblée nationale la levée de l’interdiction de l’excision dans le pays. Cette mesure n’a finalement pas été votée et passera selon nos informations en commission pour un vote dont la date n’a pas été annoncée. Des centaines de personnes se sont réunies à Banjul pour protester contre l’examen de cette loi. Pourquoi les parlementaires gambiens reviennent-ils sur cette interdiction de l’excision votée en 2015?

Le parlementaire qui a déposé ce projet de loi argue d’arguments religieux et traditionnels. Selon lui et les organisations religieuses, interdire cette pratique, c’est enfreindre le droit des Gambiens à pratiquer leurs coutumes et une tradition profondément enracinée.
De fait, l’excision est restée largement pratiquée en Gambie, même depuis son interdiction : 73% des filles et des femmes gambiennes âgées de 15 à 49 ans ont été excisées dans le pays. Dont la plupart l’ont été avant l’age de 5 ans selon les chiffres 2024 de l’Unicef. Lire la suite…

What Next?

Recent Articles