05292024Headline:

Guinée: Malgré les délestages, le pays renonce au projet de centrale thermique flottante

Une centrale thermique flottante avait pourtant été annoncée par le gouvernement pour soutenir la desserte en courant. Mais d’après les informations de RFI, cette option a finalement été rejetée.

La Guinée renoue avec les délestages. Déjà affecté par le manque de mazout suite à l’explosion du principal dépôt d’hydrocarbures en décembre, le pays rencontre des problèmes au sein de ses installations et équipements de fourniture d’énergie. Ce week-end, une quarantaine de quartiers de Conakry a été plongée dans le noir après un incendie à la centrale électrique de la capitale et la rupture d’un câble haute tension, selon les explications de l’entreprise d’État Électricité de Guinée (EDG).
En visite à la centrale électrique de Tombo à Conakry vendredi dernier, le ministre de l’Énergie Aboubacar Camara justifiait une partie des délestages actuels par l’insuffisance du niveau d’eau stockée par les barrages hydro-électriques du pays tout en soulignant qu’« en cas de dysfonctionnements, il est primordial que des comptes soient rendus ».

 

What Next?

Recent Articles