09302022Headline:

Iran : plusieurs dizaines de morts en plus d’une semaine dans des inondations.

Des inondations provoquées par des pluies torrentielles ont fait au moins 80 morts en Iran. La province de la capitale Téhéran a été la plus touchée, avec 35 morts. 

Plus de 80 personnes ont perdu la vie et 30 sont encore portées disparues en Iran plus d’une semaine après les inondations qui ont touché plusieurs régions de ce pays largement aride, ont annoncé samedi 30 juillet des sources officielles.

Depuis le début du mois de Mordad (le 23 juillet), “59 personnes sont mortes et 30 sont portées disparues en raison des inondations”, a déclaré Yaghoub Soleimani, secrétaire général du Croissant-Rouge iranien, cité par l’agence officielle de presse IRNA. Un bilan auquel s’ajoutent les 22 décès annoncés le 22 juillet après des pluies diluviennes dans le sud du pays.

L’Iran a souffert d’épisodes de sécheresse répétés durant la décennie écoulée, mais aussi d’inondations régulières dues à des pluies torrentielles.

Une trentaine de morts à Téhéran

Selon Yaghoub Soleimani, 60 grandes villes, 140 plus petites et plus de 500 villages ont été affectés, dans un pays de 83 millions d’habitants.

La province de la capitale Téhéran a été la plus touchée, avec 35 morts, tandis que dans celle de Mazandaran, dans le nord du pays, 20 personnes n’ont toujours pas été retrouvées, d’après la même source.

Le président Ebrahim Raïssi s’est rendu dans la région de Firouzkouh, à l’est de Téhéran, selon son cabinet. D’après la télévision d’Etat IRIB, le ministre de l’Agriculture Javad Sadatinejad a estimé les dégâts pour le secteur agricole à quelque 195 millions d’euros.

Selon le centre météorologique iranien, le nord et le sud du pays devraient être touchés par de nouvelles pluies dans les prochains jours.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles