05192022Headline:

Iryna Venediktova, procureure générale d’Ukraine, s’attend à “des preuves de génocide à Marioupol”

Dans une entretien accordé à France 24, la procureure générale d’Ukraine, Iryna Venediktova, évoque les crimes de guerre présumés commis par l’armée russe dans le pays. Elle s’attend à trouver des “preuves de génocide” à Marioupol. Selon elle, des “crimes sexuels” ont eu lieu dans toutes les zones occupées d’Ukraine et ont ciblé des femmes, y compris des femmes âgées, mais aussi des hommes et des enfants. Enfin, elle assure que plus de 7 000 enquêtes pour crimes de guerre ont déjà été ouvertes.

Lors de son entretien avec France 24, la procureure générale d’Ukraine, Iryna Venediktova, prévient qu’elle s’attend à trouver des “preuves de génocide” des forces russes dans la ville portuaire assiégée de Marioupol, dans l’est de l’Ukraine.

La procureure soutient que “beaucoup de personnes” ont été expulsées vers la Russie, y compris des enfants.

Selon elle, au moins 1 500 civils ont été retrouvés morts autour de la capitale, Kiev, mais que le nombre réel est sans doute plus élevé, car certains endroits sont “toujours minés”, avec des opérations de déminage en cours.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles