04202024Headline:

La CPI accueille une table ronde sur l’appui et le déploiement sur le terrain d’experts en criminalistique

Le Bureau du Procureur de la CPI (Bureau) a eu le plaisir d’accueillir aujourd’hui, 25 mars 2024, une table ronde consacrée à l’appui et au déploiement sur le terrain d’experts en criminalistique. Cette table ronde s’inscrit dans le cadre des efforts du Bureau visant à étendre son expertise et à créer un réseau mondial d’assistance en matière de criminalistique pour l’aider dans les enquêtes menées dans les situations relevant de la compétence de la CPI.

Elle a rassemblé un large éventail de participants de plus de 30 pays, impliqués dans différents aspects de la lutte contre l’impunité, y compris des représentants d’États, d’instituts de criminalistique, d’universités et d’acteurs de la société civile engagés dans des activités de criminalistique, autour de thèmes tels que la collecte, la préservation et l’analyse des preuves médico-légales et scientifiques, et la nécessité de coordonner les efforts afin de renforcer l’impact des activités d’enquête aux niveaux national et international.

Les discussions ont porté sur l’initiative du Bureau visant à mettre en place un modèle de coopération en matière criminalistique tenant compte des activités entreprises à cet égard à ce jour avec les États parties, et ont permis aux participants de parvenir à une compréhension commune des opportunités et défis et de jeter les bases d’une future collaboration avec le Bureau dans le domaine de l’expertise criminalistique et scientifique.

Ce travail collectif doit nous permettre d’obtenir des résultats dans toutes les situations et s’appuyer sur le réseau mondial d’expertise.
« Le Bureau opère dans des environnements opérationnels dynamiques et difficiles qui nécessitent de renforcer nos capacités en matière d’expertise criminalistique et de pouvoir mobiliser des experts externes dans des délais très courts, en faisant appel à la communauté scientifique pour garantir les normes de pratique les plus élevées possibles. Ce travail collectif doit nous permettre d’obtenir des résultats dans toutes les situations et s’appuyer sur le réseau mondial d’expertise qui existe au sein de la communauté du Statut de Rome et plus largement », a déclaré le Procureur dans son allocution d’ouverture.

What Next?

Recent Articles