06252022Headline:

États-Unis: Décès de George Floyd ,Donald Trump n’aurait pas apprécié l’acte de la police, selon un ex-procureur général

Un livre, qui vient de paraître, revient sur la réaction supposée de l’ex-Président des États-Unis, suite à la mort de l’Afro-Américain, George Floyd. Donald Trump aurait dit n’avoir « pas pu tout regarder », selon le contenu du livre.

C’est l’un des multiples drames, qui a choqué le monde entier. George Floyd est passé de vie à trépas, après qu’un policier, du nom de Derek Chauvin, lui a pressé le cou, contre le bitume, pendant 9 minutes, alors qu’il était, déjà, menotté.

À l’époque, Donald Trump occupait la Maison-Blanche. L’attitude du 45ème Président de la première puissance mondiale avait révolté plus d’un, d’autant que le milliardaire new-yorkais ne s’était, véritablement, pas exprimé sur le dossier.

En effet, dans un livre, intitulé « One Damn Thing After Another » et qui vient de paraître, l’ancien procureur général, Bill Barr, a évoqué cet épisode et parlé de la réaction du Président, à la suite de ce meurtre et sur d’autres cas.

Selon le contenu de l’oeuvre de Bill Barr, la masse s’était faite une idée préconçue, sur Donald Trump, à la survenance de ce drame. « Si tout ce que vous savez sur Donald Trump était sa caricature dans les médias, vous pourriez supposer qu’il se rangerait, automatiquement, du côté de la police, et négligerait, impitoyablement, la possibilité d’une force excessive. Ce n’était pas sa réaction », raconte le livre.

Un autre extrait du roman relate que Bill Barr aurait reçu un appel de Trump, en colère, juste après la diffusion de la vidéo, montrant le meurtre de George Floyd. « À quoi, diable, ces flics pensaient-ils ? Je n’ai pas pu tout regarder. C’était terrible ! », lui aurait avoué le magnat de l’immobilier.

Pour rappel, l’Afro-Américain, George Floyd, 46 ans, a été arrêté, le 25 mai 2020, par la police de Minneapolis, dans le Minnesota, alors qu’il tentait, selon une épicerie, de faire usage d’un faux billet de 20 dollars. Après l’avoir menotté, Derek Chauvin, un policier blanc de 45 ans, lui a pressé le cou, à l’aide de son genou, contre le chaussée, alors que l’homme disait : « Je ne peux pas respirer ». Quelque 9 minutes, plus tard, Floyd rendait son dernier souffle.

La scène, qui sera, abondamment, diffusée, sur les réseaux sociaux et aura suscité indignation et consternation, avait été filmée par des passants. Dans ce dossier, Derek Chauvin sera condamné, plus tard, à 22 ans et demi de prison, verdict apprécié par la famille de la victime.

Notons que ce drame était survenu, 6 ans, après le décès d’Eric Garner, un homme noir, assassiné, dans les mêmes conditions, dont l’affaire avait contribué à l’essor du mouvement « Black Lives Matter »

Comments

comments

What Next?

Recent Articles