05212022Headline:

Ouganda-RDC : la Cour internationale de Justice va se prononcer au sujet des réparations

La Cour internationale de justice de La Haye va statuer aujourd’hui 9 février sur le montant des réparations que doit verser l’Ouganda à la RDC pour l’invasion de la province de l’Ituri, dans le nord-est congolais, lors de la guerre de 1998-2003.

Ce litige a été porté pour la première fois devant la Cour internationale de justice (CIJ) en 1999.

Après une longue procédure, la plus haute juridiction des Nations unies avait jugé en 2005 que l’Ouganda avait violé le droit international en occupant certaines parties de la province orientale de la RDC lors de la deuxième guerre du Congo (1998-2003). Un conflit qui avait impliqué jusqu’à neuf pays africains, parmi lesquels le Tchad, la Namibie et le Rwanda.
Kinshasa réclame désormais plus de 11 milliards de dollars (environ 9,7 milliards d’euros) de réparations, un montant qualifié d’exorbitant par Kampala. En avril 2021, l’Ouganda avait déclaré lors des audiences que la requête de la RDC pourrait ruiner son économie, tout en soulignant que le gouvernement congolais n’avait pas fourni suffisamment de preuves au sujet des préjudices subis.

La RDC cherche à obtenir une compensation non seulement au nom des victimes de l’implication ougandaise dans le conflit mais aussi pour les dommages macroéconomiques, le pillage des ressources naturelles et les ravages infligés à la faune sauvage.
En 2005, la juridiction onusienne avait en outre jugé que l’Ouganda devait être indemnisé pour l’attaque contre son ambassade à Kinshasa en 1998 et les mauvais traitements subis par ses diplomates.

Le verdict final sera prononcé à La Haye, aux Pays-Bas, à 14 heures GMT.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles