01212017Headline:

7 choses que vous ne savez pas sur les lèvres

Les lèvres vaginales sont source de plaisir mais aussi parfois de complexe, car on connaît mal l’anatomie et la fonction de cette partie du sexe féminin. Voici sept informations qui risquent de vous étonner… et de vous rassurer.

 

Avoir les petites lèvres (situées à l’intérieur) qui dépassent des grandes lèvres (situées à l’extérieur) peut être source de complexe. Pourtant, ça n’a rien d’anormal. D’après les médecins qui en voient toute la journée, les petites lèvres peuvent être plus ou moins longues et dépassent des grandes lèvres chez environ 8 femmes sur 10. On est donc loin de l’image classique de la vulve en forme d’abricot, avec de toutes petites petites lèvres qui dépassent à peine. “Les femmes qui complexent ou s’interrogent sur l’aspect de leur sexe ont souvent en tête une image qui s’appuie sur le seul endroit où on peut voir des vulves, à savoir les films pornographiques. Or, les femmes qui apparaissent dans ces films répondent à certains critères, sont souvent jeunes, voire refaites, et ne sont pas représentatives de la diversité des sexes féminins “, rassure le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et sexologue.

L’aspect des lèvres vaginales varie énormément d’une personne à l’autre et il existe presque autant de “modèles” que de femmes. En ce qui concerne leur couleur, elles peuvent prendre au moins 50 nuances de gris, de rose, de noir… Et leur teinte n’a rien à voir avec celle de la peau. “Les lèvres sont souvent plus foncées que la peau. Et il est normal que leur couleur ne soit pas uniforme, qu’il puisse y avoir des points noirs ou rouges, des zones plus claires ou plus pigmentées par endroit… Il ne faut pas s’inquiéter, sauf si quelque chose de nouveau apparaît subitement, auquel cas mieux vaut consulter un dermatologue”, rappelle le Dr Mimoun. De même, pas d’inquiétude s’il existe sur les lèvres des petits points granuleux, comme des petits boutons : cela n’a rien de pathologique et il n’est pas nécessaire de les enlever.

“Une vulve n’est jamais symétrique, on observe toujours des différences entre les deux côtés des lèvres”, note le sexologue. Il peut en effet y avoir une différence plus ou moins visible de largeur, de longueur, d’épaisseur… entre les petites lèvres. On retrouve d’ailleurs cette même asymétrie dans le sexe masculin, entre les deux bourses de l’homme.
Source : amelioretasante.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment