04252017Headline:

Affaire « La fille spirituelle de Béatrice Gnoupalé lui arrache son mari » : Révélations explosives d’une chantre

La chantre Marie Tanya Cahrelle, très proche du couple Gnoupalé a pris position dans l’affaire « la fille spirituelle de Béatrice Gnoupalé lui arrache son mari » en livrant sa part de vérité. Selon la chantre, M. Gnoupalé ne serait pas à sa première infidélité.

Une chantre du nom de Marie Tanya Cahrelle s’est immiscée dans l’affaire « la fille spirituelle de Béatrice Gnoupalé lui arrache son mari » pour dire sa part de vérité. Se disant très proche du Gnoupalé et donc très à l’aise pour informer davantage sur les impasses du couple, la chantre en question s’est livrée à First Magazine et fait des révélations explosives.

Tout en couvrant de fioritures et de tous les mauvais qualificatifs M. Gnoupalé, Marie Tanya Cahrelle révèle que l’époux de la chantre n’est pas à sa première infidélité. Pis, accuse-t-elle, l’homme de Dieu aurait même eu des relations adultérines avec des femmes de certains pasteurs. « Malgré tes nombreuses relations extra conjugales diaboliques avec les femmes de tes propres collègues pasteurs, aujourd’hui après 20 ans de mariage d’après toi, ta femme n’est pas ta femme », a-t-elle accusé.

 

Révélant l’identité de la fille spirituelle à la base des problèmes de la chantre Béatrice Gnoupalé, Marie Tanya Cahrelle confie que toutes les médiations faites dans le sens de ramener à la raison M. Gnoupalé se sont avérées vaines. L’époux de Béatrice Gnoupalé tenant à sa relation avec Ornela N’Dri.

À en croire la chantre, Ornela N’Dri, jeune fille de 22 ans et fille spirituelle du couple, avait pour mission au sein de l’église du pasteur de s’occuper de la collecte des offrandes. L’amour étant fort entre le pasteur et sa fille spirituelle, il a décidé d’épouser celle-ci. D’où, commente-t-elle, le départ de l’église de la famille de la jeune fille qui avait du mal à concevoir une telle relation.

 

Philip KLA 

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment