03242017Headline:

Cocody/ En séjour de travail à Abidjan: Un diplomate malien dépouillé par une fille de joie

prostitution

I.B., des initiales que nous attribuons à un jeune diplomate malien, gardera certainement un très mauvais souvenir de son passage à Abidjan.

A la base de cet état de fait, sa rencontre avec une fille de mauvaise vie. De fait, des jours avant cette mésaventure, le diplomate qui est à Abidjan dans le cadre de son travail, passe un très bon séjour. Logé dans un hôtel à Angré, dans la commune de Cocody, les choses se passent très bien. Lui qui apprécie beaucoup la vie à Abidjan, avec ses nuits chaudes et sa cuisine variée.

Les jours passent et son séjour arrive bientôt à terme. C’est que, toujours dans le cadre de son job, il doit s’envoler le mardi 28 juillet 2015, pour un autre pays. Mais la veille, dans la nuit, l’homme veut d’abord « s’amuser » de sorte à boucler son séjour sur une belle apothéose. Et quel type de jeu choisit-il ? La montée au 7ème ciel. Oui, c’est bien ce que choisit T.B. Ainsi, dans la nuit, en effectuant les cent pas, comme on le dit, il tombe sur une de ces belles de nuit. Tiens, voici celle qui va réchauffer ses draps. Il lui fait appel et discute. La catin de toute évidence, marche. Le diplomate la conduit directement à sa chambre d’hôtel. Et c’est là, qu’il va commettre une grosse imprudence digne d’un débutant.

En effet, nos sources rapportent toujours que, dans la pièce, l’homme confie son téléphone-portable haut de gamme à la fille de joie qui joue avec. Et sans doute aveuglé par les galipettes que cette dernière va lui offrir dans les heures à venir, il lui fait entièrement confiance. Alors, il remet un billet de banque à la jeune fille dont il ne sait même pas le nom et lui demande d’aller lui acheter une boite de lait, dans la boutique d’à côté. Le téléphone-portable de son amant d’un soir en main, la pétasse sort de l’hôtel en vue d’aller effectuer l’achat. Mais sensée revenir dans quelques instants seulement, la belle de nuit ne pointe toujours pas du nez. T.B. pris de sommeil, oublie et s’endort. Mais des heures plus tard, soit aux alentours de 4h du matin, il se réveille en sursaut. Et là, il remarque que la fille de joie n’est toujours pas de retour. Elle est portée disparue avec le billet de 2 000 F Cfa et surtout le téléphone-portable, désormais fermé du reste.

Dans la chambre, elle n’y a laissé que son sac à main d’une piètre valeur marchande. Un sac avec à l’intérieur rien que des babioles et aucune pièce d’identité. En clair, la catin s’est jouée du diplomate et a disparu sans laisser de traces. Donnant ainsi, une coloration amère à la fin du séjour du diplomate. L’homme file au commissariat de police le plus proche et dépose plainte. Quel dommage !

KIKIE Ahou Nazaire

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment