09232017Headline:

Côte d’Ivoire/Affaire une institutrice enceinte de son élève de CM2/Un récit à vous couper le souffle

ventre enceinte
Affaire une institutrice enceinte de son élève: voici comment la maitresse s’est arrangée. Un récit à vous couper le souffle
L’histoire aussi drôle que rocambolesque a été revelée par un infirmier qui n’a pas supporté la bassesse dans laquelle est tombée l’institutrice. C’est lui qui a rapporté les faits au magazine « TV MAG+». Voici comment l’enfant de 14 ans a pu coucher avec sa maitresse jusqu’à l’enceinter.

Selon l’infirmier les faits se sont produits dans un village situé entre Koun-Fao et Tanda, deux villes situées à l’Est de la Côte d’Ivoire sur la route menant à la ville de Bondoukou, considérée comme la capitale de la région du Zanzan. Tout allait bien dans ce village jusqu’à l’éclatement de cette affaire insolite qui heurte les bonnes mœurs. Une grossesse d’une institutrice de ce village qui a suscité plusieurs interrogations. L’auteur serait un adolesçant de 14 ans en classe de CM2.

La maitresse abusait de son élève

Pour avoir le coeur net, selon l’infirmier, il s’est approché d’une collègue de l’institutrice en question afin de lui tirer la langue. Cette dernière ne s’est pas gênée à lui raconter tout le film. La jeune enseignante et célibataire serait originaire d’Aboisso en fonction dans ce village de Koun-Fao. Elle se renfermait sur elle avec beaucoup d’orgueil. Du genre de femmes fières d’elles et qui ne se laissent pas courtiser par n’importe qui. Selon les dires de l’infirmier, la collègue de l’institutrice incriminée lui aurait confié que pendant l’horaire de l’EPS, elle a pu voir les attributs d’un garçon de sa classe qui seraient bien au point. Elles en ont fait une causerie entre femme et en ont ri énormement. Mais ce qui lui paraissait un peu étrange, c’est lorsque cet enfant jouait dans le sable avec ses copains, elle lui criait là-dessus. Et lui intimait l’ordre de rentrer à la maison ou d’aller faire des travaux pour elle.

Tous les soirs à la fin des cours l’enfant devrait aller faire des travaux chez elle ou soit apporter les cahiers de devoirs. Or à chaque fois que l’enfant se rendait chez elle, la maitresse profitait pour dire au gamin de se dénuder. Et se donne le plaisir de coucher avec lui. Et cela, à plusieurs reprises. Elle aurait même conseillé à une de ses collègues d’en faire autant. Mais cette dernière, ne supportant pas ce déshonneur a refusé de se rabaisser avant d’informer le directeur de l’école.

Mais le directeur en question n’aurait pas interpellé la maîtresse pédophile sur la question. C’est plutôt l’élève qu’il a convoqué a son bureau pour lui demander les faits. Le pauvre gamin a tout raconté à la stupéfaction du directeur.

« Je veux garder ce bébé »

Vu la tournure de l’affaire, les collègues de la maitresse lui auraient conseillé de faire une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), elle leur a plutôt exprimé un refus catégorique, affirmant qu’elle « veux garder le bébé ». Notre source confirme qu’elle a même commencé à faire le trousseau de son bébé et heureuse de porter cette grossesse. Mais le problème qui se pose, c’est que les parents de l’adolesçant réfuseraient que cette dernière donne le nom de leur fils au bébé qui va naitre. Ne reconnaissant pas leur fils s’être marié à une femme.

Cette affaire a bien suscité la consternation de ses collègues de la région du Zanzan. Femmes comme hommes accusent leur consœur de bafouer leur dignité. « à cause d’elle, n’importe qui va se lever pour venir nous faire la cour. Même nos enfants vont maintenant se dire qu’ils peuvent aller avec nous. Ce n’est pas sérieux. Si c’est vrai ce qui se raconte, nous marcherons jusqu’à la sous-préfecture afin que l’autorité interpelle l’inspecteur de l’enseignement de notre localité. Car nous sommes dans la honte totale. Et nos maris ont commencé à se moquer de nous ou nous regarder d’un autre œil », se désole une enseigante.

Affaire une institutrice enceinte de son élève: voici comment la maitresse s’est arrangée. Un récit à vous couper le souffle

Par Patrice Delwendé

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment