10212017Headline:

Découvrez les 4 ennemis de votre vie sexuelle

Une vie sexuelle épanouie, c’est souvent incompatible avec certains aspects de notre vie quotidienne. Médicaments, contraception, angoisse… Voici quelques suspects à connaître afin de retrouver une libido satisfaisante…

 

Quand la tête ne suit pas

Angoisse et dépression ne sont pas les meilleurs alliés de votre vie sexuelle. Lorsqu’il devient impossible de se détendre et de laisser le cerveau reptilien s’exprimer sans obstacle, la sexualité est souvent la première à en souffrir. Un cercle vicieux qui ne peut alors être brisé qu’en affrontant ses problèmes devant un professionnel !

Quand les médicaments n’aident pas

Le cercle est d’autant plus vicieux dans le cadre de la dépression clinique, qui peut aller jusqu’à totalement annihiler la libido et ne trouve souvent sa solution qu’avec les antidépresseurs. Efficaces sur le moral, ceux-ci sont hélas souvent coupables de réduire brutalement la libido. Un équilibre difficile à trouver. Cependant, les antidépresseurs ne sont pas les seuls à perturber la vie sexuelle : les antihistaminiques, qu’on prend contre les allergies, et certains médicaments anti-rhume, peuvent ainsi assécher les muqueuses. Dans le cas du nez, c’est l’effet désiré, mais ailleurs, comment dire…

Quand la pilule fait du zèle

On n’a jamais trouvé de méthode plus efficace que l’abstinence. Pour la plupart d’entre nous, c’est hors de question, et la pilule est alors la solution majoritaire. Mais, hélas, la pilule modifie la production de testostérone, l’hormone du désir sexuel (qui concerne, malgré l’idée reçue, les hommes comme les femmes). De plus, elle peut aussi causer une sécheresse intime… Si ces désagréments durent plus de trois mois, c’est peut-être que votre corps n’arrivera pas à s’adapter à ces modifications hormonales. En discuter avec votre gynéco est alors la voie la plus sûre pour retrouver une vie sexuelle épanouie.

Quand le lubrifiant se trompe de mission

Le lubrifiant étant censé faciliter les rapports sexuels, il est légitime d’en espérer une amélioration de sa vie sexuelle. Pourtant, les lubrifiants contenant du propylène glycol peuvent être très irritants ! En cas de sensation de brûlure ou de démangeaison après l’amour, changez de marque !

fr.pourelles

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment