11192017Headline:

Elle se fait engrosser par le gardien de l’hôpital où son mari militaire était admis

La débauche de certaines femmes mariées gagne de l’ampleur. Cette histoire sort de l’ordinaire, car pendant que son mari se battait entre la vie et la mort, F. D. s’est “faite” enceinter  par un lave-garde du même établissement hospitalier.

Incroyable mais vrai ! Cette histoire dramatique s’est passée dans un hôpital de renom de Bamako. F. D. et A. D. étaient mariés depuis plus de 5 ans. En effet, A. D. est un militaire de l’armée nationale. Quand il est tombé malade, il a été conduit à l’hôpital. Avant que les médecins ne fassent la première prescription, F. D. était déjà comme par magie dans les bras d’un lave-garde de l’hôpital. La chambre de garde était transformée en chambre de passe pour ce jeune homme et F. D. Ainsi, une bonne partie de la nourriture et l’argent que donnaient les frères d’arme d’A. D. ainsi que ses parents en guise de contribution, étaient mis à la disposition de ce jeune.

Il ne souhaitait plus que le patient, en l’occurrence,  A. D., recouvrât la santé, tant il voulait que son “idylle” avec F. D. s’éternise. Cette dernière, loin de se soucier de l’état de santé de son pauvre époux, ne se voyait plus qu’au septième ciel. Elle était tout le temps joviale et se sentait bien à l’aise avec son amant comme s’ils ne se trouvaient plus dans un centre de santé.

Pensait-elle que son mari allait succomber à sa maladie ? Dieu faisant bien les choses, après plusieurs mois passés sur le lit de l’hôpital, l’état de santé d’A. D. s’est considérablement amélioré et celui-ci était visiblement heureux de sortir de l’hôpital. Mais sa femme et son amant, au contraire, étaient bien tristes, car leur petite histoire était arrivée à terme.

A la stupéfaction d’A. D., son épouse attendait finalement un enfant. Il passait toute la nuit à compter les étoiles puisqu’il ne se rappelait à aucun moment avoir eu des rapports intimes avec sa femme durant tout le temps où il était impuissamment scotché à son lit d’hôpital.  Pourtant, la grossesse était bien avancée. C’est lorsque le militaire a exercé une énorme pression sur sa femme celle-ci a fini par avouer l’identité de l’auteur de sa grossesse qui n’est autre que l’agent de sécurité de l’hôpital.

La question fondamentale qu’A. D. a posée à sa femme est de savoir s’il y avait longtemps qu’elle connaissait l’auteur de la grossesse et à la bonne dame de répondre qu’elle ne l’avait jamais rencontré auparavant et que ce n’était qu’un coup de foudre tout en signifiant clairement au mari que tout a commencé par leur premier regard. Et, depuis, elle en est irrésistiblement tombée amoureuse jusqu’à la conception d’un bébé.

webnews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment