09252020Headline:

Hommes, Femmes qui veulent se marier lisez absolument …

mariage

5534114434_40d312ef1f_b

Etre en couple, ou ne pas être en couple ? Se marier oui ! Mais quand ? Avec qui ? Quel est la bonne manière ? La bonne méthode ? Autant de questions qui défilent dans l’esprit des uns et des autres. Il faut l’admettre, le mariage est un sujet d’actualité aujourd’hui.

Cependant, il s’agit d’un sujet difficile à cerner dans sa globalité. Depuis nos parents jusqu’à aujourd’hui, le mariage demeure un mystère. Chacun y va de sa propre définition souvent basée sur les expériences vécues par soi-même ou celles de son entourage.

Nous y sommes aussi plus ou moins sensibles en fonction de l’exemple de nos parents. Nous avons tendance à reproduire inconsciemment dans notre couple ce que nous avons vu faire par ces derniers.

Ainsi, il est difficile de définir le mariage comme une science exacte. Certains vous diront que le mariage est une aventure dont nous connaissons le point de départ et jamais l’arrivée. D’autres vous diront que c’est la meilleure expérience à vivre au monde. Qui a raison ? Où se trouve la vérité ?

Je ne prétends pas donner ici toutes les raisons pour lesquelles le mariage est la meilleure chose qui puisse vous arriver, mais je souhaiterais parler de certaines bases qui lorsqu’elles sont ratées peuvent conduire un mariage à l’échec.

1. Ne choisissez pas votre conjoint (e) lorsque vous êtes encore trop jeune.

Vous avez certainement entendu ce conseil : « choisi ton mari ou ta femme quand tu es jeune, encore sans emploi, comme cela tu es sûr de vivre un amour vrai ». Cette affirmation n’est pas fausse, cependant étant jeune, nous n’avons pas encore toutes les aptitudes nécessaires pour définir ce que nous ferons de notre propre vie.

Jeune, vous ne savez pas encore ce que c’est que le vrai amour, le fondement de tout mariage réussi. Je me souviens de mon premier béguin : le fils de notre voisine. J’en étais tellement amoureuse que je perdais toute envie de vivre ! Je voulais passer toutes mes journées avec ce jeune homme, rien d’autre n’avait d’importance à mes yeux. J’y réfléchis encore et je me dis que ce n’était pas de l’amour.

Si vous êtes jeunes, encore à l’école, épousez d’abord vos études, formez-vous, développez votre potentiel, vos aptitudes. Ainsi, une fois que vous serez marié (e) vous aurez tellement de bonnes choses à offrir à la personne qui partagera votre vie que votre foyer deviendra un havre de paix et non un service de santé !

2. Ne prenez pas les défauts de l’autre à la légère.

L’homme ou la femme parfaite n’existe pas, vous le savez bien. Cependant, si vous rencontrez un homme ou une femme qui dit des mensonges à tout bout de champ (c’est un exemple), le mariage ne le (la) fera certainement pas devenir une meilleure personne.

Aucune personne ne peut opérer un changement dans sa vie sans son propre consentement. Vous ne pouvez changer votre conjoint (e), mais vous pouvez changer votre attitude face au comportement de ce (cette) dernier (ère).

Alors, au lieu d’abuser des reproches et des remontrances pour changer l’autre, la question que vous devez vous poser c’est : « Est-ce que je suis prêt (e)à supporter ce défaut toute ma vie ? ». Si la réponse est négative alors réfléchissez encore.

J’ai fréquenté un homme qui était d’une paresse légendaire ! Les difficultés de la vie m’ont fait murir plus vite que mon âge et je me disais qu’en restant à ses côtés je pourrais l’aider à corriger ce défaut. Quelle belle erreur ! Au lieu de devenir une personne dynamique, motivée, ma présence à ses côtés l’a rendu encore plus incapable de toute prise d’initiative. Il était convaincu de ne jamais réussir autant que moi tout ce qu’il entreprendrait.

Aussi, c’est une grave erreur de se dire que par manque de mieux, je me contente du moyen. Je suis d’accord avec le fait que la perfection n’est pas de ce monde. Mais, vous pouvez trouver un homme ou une femme qui vous correspond parfaitement avec ses défauts et ses qualités ! Ce qui est magique c’est que lorsque c’est la personne qui vous correspond, vous vous complétez : ses défauts sont vos qualités et vice versa. Vous évoluez dans un environnement de complémentarité, vous vous améliorez constamment l’un à côté de l’autre.

Je le vis au quotidien, aussi je peux en parler. J’ai refusé un mariage « bon » pour choisir un mariage « excellent ». Vous aussi vous pouvez y arriver !

3. Ne commencez pas une relation pour faire comme les autres.

Aujourd’hui être « fiancé(e)» est devenu un phénomène de mode. Nous entamons des fréquentations sans comprendre vraiment les raisons qui nous poussent à le faire et jusqu’où nous comptons aller avec cette personne. L’amour n’a rien d’un effet de mode, c’est une réalité. Ce sont des vies, des corps, des énergies qui se mettent ensemble. C’est une décision que nous devons prendre en toute conscience.

Il est préférable d’attendre le bon moment pour entamer une relation plutôt que de faire comme les autres et enchaîner les déceptions.

4. Ne faites pas du mariage le seul objectif de votre vie.

Un jour je relisais mon journal intime de jeune fille, et je me suis rendue compte qu’il ne parlait que de mariage ! Pour moi le mariage était le seul cadre dans lequel je pouvais trouver paix, joie et bonheur parce que « sans ma côte, je ne suis pas complète ».

L’on nous enseigne à attendre l’homme ou la femme de notre vie pour être « complet ». Aujourd’hui, il y a des femmes et des hommes qui ont mis leur vie entre parenthèse le temps de trouver leur âme sœur. Cette personne qui selon eux viendra comme par magie les délivrer de tous leurs problèmes.

Dans les lieux de cultes, certaines personnes jeûnent, prient, invoquent, condamnent et lient tous les démons possibles pour trouver la voie de leur âme sœur.

Pourquoi dépenser tant d’énergie pour trouver la personne parfaite au lieu de l’être soi-même ?

Nous ne sommes pas nés pour nous marier. Arrêtons de faire du mariage le seul objectif de la présence de l’être humain sur la terre ! Nous sommes nés pour manifester la gloire de Dieu qui est en nous, pour élever nos âmes. Lorsque nous rencontrons cette personne qui nous correspond, nous nous facilitons la tâche et mieux, nous évoluons dans un cadre propice à notre développement spirituel. Les enfants de cette union naissent dans les meilleurs conditions possibles (les parents s’aiment, se comprennent).

Dans le cas contraire, lorsque vous vous unissez à une personne qui ne vous correspond pas, vous ne pouvez pas vous développer spirituellement parce que vous perdrez du temps à essayer de vous accommoder l’un à l’autre. Au lieu d’élever votre âme, vous verrez que vous aurez du mal à vous épanouir, vous aurez l’impression de subir cette union au lieu d’en jouir. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre son temps pour faire le bon choix.

Enfin, pour être heureux en couple il faut que vous soyez heureux SANS être en couple.

Vous devez vous suffire vous-même à tout point de vue (psychologiquement, émotionnellement, financièrement). L’autre vient comme un complément, comme un bonheur supplémentaire. Deux personnes qui se suffisent vont loin, deux personnes qui s’attendent l’une et l’autre finiront dans l’aigreur.

J’espère que ce message vous aura aidé à mieux comprendre le fait qu’il faut prendre son temps pour faire son choix afin de vivre un mariage épanoui et heureux.

On ne déroge pas à la règle du blog ! Aussi, je reste ouverte pour toutes suggestions ou compléments d’informations permettant d’enrichir cet article.

Decrivez-votre-femme-idéale-en-un-mot-(3)

Decrivez-votre-femme-idéale-en-un-mot-(3)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles