09182020Headline:

J’étais amoureuse, Il m’a seuleument utilisée pour avoir ses papiers

mariage

Bonjour Stéphie,

J’ai eu une aventure avec un certain E. J’étais folle amoureuse de lui, je ne pouvais pas me passer de lui. Mais il était dans une situation très délicate et j’ai voulu l’arranger en lui donnant les papiers. Je signale que je suis à l’étranger.

Quelques mois plus tard, il a changé de comportement et il a commencé à avoir une aventure avec la petite sœur d’une de ses amies tout en se cachant. Je les ai surpris et nous avons rompu, du moins il ne voulait plus de moi. J’en ai souffert  et aujourd’hui, j’ai décidé d’oublier. Je ne l’aime plus, je me suis rendu compte qu’il m’a trop fait souffrir. Mais le problème est que nous sommes toujours mariés alors qu’il a fiancé cette dernière qui est actuellement enceinte. J’ai entamé le divorce, mais ça traine toujours. Je n’en peux plus. Je me rends compte qu’il ne ma jamais aimée et que c’était pour avoir ses papiers. Il avait honte de s’afficher avec moi. Il m’appelle cependant et me fait même des avances. C’est vrai que j’ai rencontré un homme merveilleux aujourd’hui, qui aime Dieu comme moi et qui veut demander ma main, mais j’ai toujours cette haine envers l’autre. Sa fiancée me fatigue aussi parce qu’elle se dit quelle a gagné et quand on se rencontre, elle me jette des regards style «Il est à moi maintenant».

Une fidèle lectrice

 

Chère lectrice,

Si tu aimes vraiment Dieu, tu dois aimer ton prochain. Et tu dois surtout te souvenir de ce verset tiré de la Bible : «Que le soleil ne se couche point sur ta colère». Même si tu es fâchée comme un volcan, n’oublie pas qu’avant même de fermer les yeux pour dormir, la nuit, tu dois pardonner à celui qui t’a offensée. Le lendemain doit te trouver dans de meilleures dispositions. Or toi, ça fait des semaines que la rancœur t’étouffe. Ce n’est pas bon ! Tu ne peux pas attirer sur toi les bénédictions, les ondes positives de la vie de la sorte, tu comprends ? Quand on veut être heureux, il faut tisser autour de soi une onde de bonté, de gaieté, de bonheur. Sois fière d’avoir aidé quelqu’un, d’avoir contribué à le rendre heureux et tu auras toutes les grâces  car un bienfait n’est jamais perdu. Et quand la personne qui a tiré profit de toi te plante un couteau dans le dos, dis-toi que ta bénédiction sera encore plus grande. Alors, au lieu de ruminer de la haine pour lui, laisse-le à son sort. S’il pense pouvoir être heureux comme ça, c’est bon à prendre. Mais tout acte qu’on pose sur terre a forcément un retour, en bien comme en mal. Alors, toi continue ton chemin et profite du nouvel amour que la vie t’a donné. De toutes les façons, si tu fouilles bien, une personne a été importante aussi dans ta vie à un moment, mais tu n’as pas su lui rendre la pareille. Parfois dans certaines situations on devient, sans le savoir, un loup ou une personne plus ou moins ingrate ; mais ce n’est pas non plus parce que quelqu’un t’a aidée que tu dois devenir son esclave ou te sacrifier pour lui, même si tu sens que ton bonheur n’est pas là. Je veux dire que si ce mec a profité de ta gentillesse, c’est parce qu’il voyait là, le seul moyen de se tirer d’affaire. Ce n’est pas une excuse, mais quand on aime Dieu, il y a des choses qu’on doit accepter, surmonter pour aller de l’avant. C’est une étape de la vie, une autre se présente à toi, alors ne regarde pas en arrière comme la femme de Loth (un personnage biblique que tu connais, certainement).

 

Stéphie Joyce

topvisage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles