11192017Headline:

Le sexe remplace ces 10 médicaments

Les ébats amoureux procurent certes du plaisir mais saviez-vous que leur cadre dépasse celui du temple de l’amour et sont un véritable allié santé ? À en croire les études scientifiques, le sexe a son lot de bienfaits pour la santé physique et morale. Le point sur 10 raisons qui ne vous donneront plus aucune excuse d’exclure de vous faire du bien.

10 bonnes raisons pour faire l’amour plus souvent :

Le sexe combat les signes de vieillissement 

Pour rester jeune, il y a ceux qui ne jurent que par la chirurgie esthétique et les crèmes miracles. Et il y a ceux qui optent pour … le sexe. Ce dernier  pourrait vous faire paraitre plus jeune, c’est ce qu’étaye l’étude réalisée par le Dr David Weeks, un neuropsychologue consultant. Menée sur plus de 3500 personnes âgées entre 18 et 102 ans, cette étude a démontré que les celles qui entretenaient trois rapports sexuels minimum par semaine paraissaient plus jeunes de 10 ans, que ce qu’annonçait leur état civil.

Les galipettes maintiennent en forme 

Ce n’est pas un hasard si on l’appelle le sport de chambre. Avoir des rapports sexuels réguliers est bon pour le système immunitaire et cardiaque, en plus de faire travailler tous les muscles du corps. Sueurs, accélération du rythme cardiaque et améliore la circulation sanguine,  les changements physiologiques dans le corps sont identiques à ceux qui se produisent quand vous faites un  jogging. Résultat : davantage de calories brûlées ! Selon une étude publiée dans The American Journal of Cardiology, l’activité sexuelle peut être comparable à une course sur le tapis roulant.

Le sexe permet de déstresser

Si l’excès de stress engendre des troubles sexuels, le sexe quant à lui peut réduire le stress. D’après une étude menée par l’Université de Princeton, une activité sexuelle quotidienne réduirait la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress, et aiderait le cerveau à réguler l’anxiété.

Une autre étude de l’University of the West of Scotland a démontré que les personnes qui font l’amour au moins une fois toutes les deux semaines, ont une meilleure capacité de gérer les situations stressantes. Ceci revient à l’effet des endorphines et de l’ocytocine, des hormones sécrétées pendant l’activité sexuelle qui créent une sensation de bien-être.

Rien n’est plus salutaire qu’un orgasme pour bien dormir

Avoir un orgasme aide à retrouver un sommeil réparateur et inversement bien dormir aide à bien faire l’amour. Une explosion d’endorphines et d’ocytocine entrent en jeu après l’orgasme. D’où ce sentiment d’euphorie et de plénitude qui vous plonge illico dans les bras de Morphée. C’est d’ailleurs ce qui explique cette irrépressible envie de faire l’amour au réveil.

Le sexe fait la peau à l’acné

Faire l’amour peut vous métamorphoser, le sexe comme tout exercice physique stimule la circulation sanguine ce qui vous vaudra un teint frais comme la rose. Avoir des relations sexuelles vous prémunit des poussées d’acné et nettoie vos pores. Ça vous parait invraisemblable ? Pourtant lors des ébats, le corps libère des bêta-endorphines,  hormones à l’effet anti-inflammatoire. Cette activité permet aussi de réduire les niveaux de cortisol, l’hormone du stress qui est impliquée dans l’apparition de l’acné.

Par ailleurs, des rapports sexuels réguliers permettent aussi de maintenir le bon équilibre des hormones, ce qui favorise la production de collagène.

Faire l’amour chasse les maux de l’hiver

Les chercheurs de la Wilkes University of Pennsylvania, ont une bien meilleure prescription que les antibiotiques pour lutter contre la grippe et les rhumes passagers. Pourquoi pas une bonne séance de galipettes ? Les personnes qui font l’amour plus fréquemment libèrent plus d’immunoglobuline A, cet anticorps renforce les défenses immunitaires et aide à lutter contre les virus du rhume ou de la grippe.

Le sexe un puissant antalgique

À bas l’excuse invoquée d’une soudaine migraine pour éviter d’avoir un rapport sexuel. Si votre partenaire vous la sort, rétorquez lui que faire l’amour quand on souffre de maux de tête récurrents serait un bon moyen de les faire disparaitre,  et ce grâce aux endorphines que l’on secrète, à en croire des études réalisées par des chercheurs allemands de l’université de Münster.

Le sexe contre les douleurs menstruelles 

Oubliez la pancarte  «  indisposée » servie à toutes les sauces, le bon vieil orgasme précité plus haut fonctionne aussi bien pour les maux de tête ou de dos,  que pour les crampes menstruelles. Bon ok, on ne trouve pas ça glamour du tout, reste à convaincre chouchou d’y prendre part.

Le sexe prévient l’incontinence urinaire 

L’activité sexuelle est une opportunité pour muscler le périnée, ce qui aurait un effet protecteur contre l’incontinence urinaire. Ceci revient à la contraction involontaire des muscles pelviens, supportant l’utérus et la vessie, qui a lieu pendant le rapport sexuel et plus précisément pendant l’orgasme.

Le sexe réduit le risque de développer un cancer de la prostate

Une éjaculation plus fréquente est bénéfique pour la santé masculine. Selon les résultats d’une étude parue dans la revue médicale de l’American Urologial Association, les hommes devraient faire l’amour au moins 21 fois par mois. En effet, cette fréquence d’éjaculation réduirait de 22 % le risque de développer un cancer de la prostate.

autre source

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment