05252017Headline:

Pendant que Je suis à l’hôpital, il se marie

femme

  1. était un ami à mon frère aîné. Lorsque lui et moi avons commencé à nous fréquenter, mon grand frère s’y est opposé, mais notre amour était tellement fort que je n’ai pas écouté. Notre entourage même me disait que ses parents lui avaient réservé une femme, mais il démentait toujours cela.

Deux ans plus tard, je suis tombée enceinte. J’ai voulu me faire avorter, il a catégoriquement refusé, disant qu’il avait assez de moyens pour s’occuper d’un enfant. La grossesse est donc restée mettant ainsi fin à tous mes projets (mon père voulait que j’aille continuer mes études à l’extérieur). Vers la fin de la grossesse, V. a complètement disparu de la circulation, il ne répondait plus à mes coups de fil et ne venait plus chez moi. Heureusement, mon accouchement s’est bien passé, mais j’ai eu des complications et j’ai fait des semaines à l’hôpital. Lorsque j’ai accouché, je l’ai informé et il est venu me voir. Il a pris en charge, toutes les dépenses à l’hôpital. Mais trois jours après mon accouchement, alors que j’étais toujours à l’hôpital, il mandate quelqu’un pour m’informer et me demander pardon parce qu’il doit se marier le même jour. Il dit aussi que s’il ne le fait pas, les gens de son village risque de nuire à sa personne, mais que je reste le seul amour de sa vie. Stéphie, cela à été un choc tellement dur pour moi que j’ai été transférée au CHU de Treichville et ensuite à Yopougon. Mais, c’est toujours lui qui payait les soins. Après je me suis remise et on a continué à sortir ensemble, parce que je me disais que ce n’était pas de sa faute. Quelques mois plus tard, j’apprends (pas par lui) que la fille est enceinte. Ils n’ont même pas fait plus de 3 mois de vie commune et celle qu’il prétendait ne pas aimer est enceinte. Je lui ai dit d’aller se faire voir ailleurs lui et sa maudite coutume (il est musulman et moi chrétienne). Aujourd’hui, j’ai donc refait ma vie; mais actuellement, sa femme et lui se sont séparés et il veut revenir vers moi. Mais je ne suis plus prête pour lui car je me suis juré que plus jamais je n’entretiendrai de relation avec un musulman. Pour notre fille, il envoie de l’argent quand il est content. Je veux donc intenter des actions contre lui afin qu’il puisse au moins s’occuper convenablement de la petite.

N.B : Il est un gendarme et c’est mon nouveau petit ami qui s’occupe de ma fille.

Anonymat

Ma sœur,

Avant de répondre à ton problème, je voudrais juste faire une précision : il faut éviter de généraliser les choses. Ce n’est pas parce que ta relation amoureuse avec un musulman a échoué qu’il faut te faire des préjugés sur tous les autres. Il y a bien de musulmans qui sont avec des chrétiennes ou autres et ça fonctionne bien. Les exemples sont légion. Je pense qu’une religion donnée n’a rien à voir avec les individus, chacun ayant son caractère, son comportement, ses habitudes. Et puis, au nom de la religion, ils sont nombreux à profiter de certains préceptes pour faire des bêtises. Cela existe aussi chez les chrétiens. De toutes les façons, les brebis galeuses, ou en trouve partout. Cela dit, ton mec n’a pas été sérieux, c’est tout ! Il a fait un cocktail de coutume et de religion pour poser les actes qu’il voulait ! Mais là où il est de mauvaise foi, c’est quand il nie avoir une femme qui lui est réservée et avec laquelle il se marie alors que tu es couchée à l’hôpital avec ton nouveau-né. Ce n’est pas un hasard. Il a bien calculé le coup et la période en sachant que dans le dernier mois de grossesse, une femme n’a qu’une chose en tête : penser à son accouchement. En tout cas, tu as refait ta vie et ça marche ? Je crois que tu devrais continuer dans ce sens et ne pas laisser les vieux démons te perturber. Le fait de ne pas t’envoyer régulièrement de l’argent pour la petite est une façon de te pousser à bout. Ce qu’il veut justement, c’est te faire sortir de tes gongs. Tu ne dois pas lui donner ce plaisir-là. Ignore-le ! Il ne faudrait pas non plus que l’idée de le conduire en justice soit pour toi une façon d’assouvir une certaine vengeance. tu lui en veux, je le sens, mais reste digne. Pas de faux coups. Compris ?

Stéphie Joyce

topvisages.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment