11192017Headline:

Si votre compagnon fait ceci, ne vous mariez surtout pas avec lui !!

Lorsque la vie de couple tourne au vinaigre, se séparer peut parfois être un vrai dilemme. Vous fermez les yeux sur ces choses qui vous horripilent, vous voulez lui redonner une seconde chance, vous avez peur de rester seule même si vous mourrez d’envie de prendre la clé des champs. Dites-vous que quand la relation est au point mort, inutile de vous trouver des excuses.
Une infidélité de plus, une dispute de trop, un mensonge inadmissible puis une salve de coups. Halte là ! Rompre est une question de survie, au risque de vivre dans l’ombre de vous-même, dans l’angoisse et la peur à entretenir une relation toxique. Il faut savoir mettre le doigt sur ce qui ne va plus et décrypter les signes qui montrent que vous êtes dans une relation vouée à l’échec, s’il est odieux, violent, manipulateur, fourbe, malhonnête. Fuyez !

Il vous rend malheureuse
La magie des débuts s’efface, la météo de votre couple affiche un temps morose. Aucun weekend en amoureux ni discussion ne semblent pouvoir ranimer votre relation. S’il vous agace, vous angoisse, vous rabaisse, vous méprise et que votre couple est uniquement synonyme de colère, de stress, d’ennui, de mépris, il n y a pas de doute. C’est le point de non-retour, vous êtes sur le point de rompre par lassitude.

Il est possessif, manipulateur et maladivement jaloux
C’est peut-être flatteur de vivre avec quelqu’un de légèrement jaloux et possessif. Mais de là à vous considérer comme sa chose, qu’il peut mener à la baguette. Il pose des limites et des règles qui n’arrangent que lui. Il vous fait du chantage affectif, vous isole de votre famille et va jusqu’à oser vous interdire de voir votre cousin sous prétexte qu’il ne le blaire pas. Un simple sourire au voisin du dessus et c’est la guerre, un rouge à lèvre plus voyant et c’est l’interrogatoire. Fini le temps où vous pouviez remettre les choses en perspective. Ce n’est plus un compagnon, mais un bourreau avec lequel vous partagez votre vie, impossible pour lui d’envisager une vie de couple sous un angle positif. Ce contrôle est le signe qu’il n’a aucun respect pour votre personne et que cela peut rapidement dégénérer en harcèlement moral.

De plus il est irrespectueux, odieux et humiliant vis-à-vis des gens, au restaurant comme dans la rue, prudence ! Vous finirez tôt ou tard par en faire les frais. Quittez-le, vous en serez plus soulagée.

Il est violent
Près d’une femme sur quatre a déjà été victime au moins une fois de violence soit physique et/ou psychologique de la part de son conjoint. Le cycle de violence survient dans un couple sans prévenir. Le conjoint manipulateur se montre doux et affectueux au tout début de la relation pour mieux avoir l’emprise sur sa partenaire, une fois certain de l’avoir acquise, les premiers comportements inquiétants apparaissent. C’est alors que commence véritablement le cercle infernal de la violence. Ne négligez pas les signes avant-coureurs, ne vous laissez surtout pas atteindre ni attendrir et surtout ne soyez pas de celles qui ont peur des représailles ou que la honte empêche de rompre. Reproches, culpabilisation, voire menaces font partie du modus operandi du plaqué. Actez la fin de l’histoire.

Il a une mauvaise influence sur vous
Si votre partenaire est dépendant de l’alcool ou de la drogue ou fréquente des amis aux mœurs douteuses, vous vous êtes évertuée à lui venir en aide, mais il s’obstine à ne pas vouloir changer, il serait peut-être temps de vous demander comment vous avez fini dans une relation aussi destructrice. A ses côtés vous vous sentez en sécurité, comblée et confiante en votre futur? Si la réponse est non, inutile de vous faire un dessin, vous savez ce qui vous reste à faire. Vous vous en fichez comme d’une guigne des jugements que vous portera votre entourage, vous n’êtes ni égoïste ni impitoyable, ils ne savent rien de votre investissement à vouloir changer les choses. Si être insensible, c’est sauver sa peau, alors soyez le !

Il vous trompe à tort et à travers

Pourquoi la rupture est nécessaire ? Parce que l’infidélité est un fléau insidieux. C’est direct gros carton rouge car si vous pardonnez ces infidélités répétées, vous lui envoyez un signal indulgent « tu me trompes et c’est assez pour me perdre mais je sais que tu n’aimes que moi … », alors que vous êtes censée ne pas passer outre.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment