10162021Headline:

Côte d’Ivoire : lutte contre les fake news les médias signent une charte

Les médias numériques ivoiriens ont signé le week-end une Charte de bonne conduite dans les médias en ligne et sur les réseaux, à l’issue d’un séminaire à Grand-Bassam.

Ce séminaire qui avait pour thème : « Médias numériques et cohésion sociale », est une initiative du Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), la faîtière des médias numériques ivoiriens.

Au terme des travaux, les participants ont recommandé entre autres, un engagement fort des pouvoirs publics dans la lutte contre les fakes news, la mise en place dans les rédactions de points focaux pour la cohésion sociale, un appui aux journalistes des médias numériques dans la lutte contre les fake news et une promotion de l’éducation aux médias.

Une application plus rigoureuse et ferme de la loi contre les fausses informations, une responsabilité plus accrue des acteurs de la presse en ligne dans le traitement des informations, et un engagement des journalistes au respect du code d’éthique et de déontologie figurent également sur la liste des recommandations.

À la fin du séminaire, le représentant de la Représentante résidente du PNUD en Côte d’Ivoire, Peyogori Ouattara, a fait observer que les journalistes dont la matière première est l’information, doivent être au premier plan de la lutte contre les fakes news et les discours de haine.

La Charte des médias numériques en Côte d’Ivoire comprend 20 dispositions. Selon le président du REPPRELCI, Lassina Sermé, les journalistes et les blogueurs s’engagent au professionnalisme et à utiliser les réseaux sociaux de façon responsable. Ce séminaire a été financé par le Fonds de consolidation de la paix (FCP) des Nations-Unies à travers le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles