03012021Headline:

Afghanistan: une bombe explose à l’intérieur d’une mosquée, 30 terroristes envolés en fumée

Les faits se sont déroulés vers 09h15 dans l’enceinte d’une mosquée située dans le village de Qitla, district de Dawlat Abad dans la province de Balkh, à environ 450 km au nord de la capitale Kaboul en Afghanistan.

A en croire un communiqué du Ministère de la défense, les insurgés talibans étaient au nombre de trente dont six militants étrangers. Ils ont tous trouvé la mort suite à une explosion d’une bombe à l’intérieur de la mosquée où ils s’étaient rassemblés samedi dernier lors d’un « entraînement à la fabrication de bombes ».

« Suite à l’explosion d’une mine dans une mosquée, 30 talibans terroristes, dont six ressortissants étrangers qui étaient des fabricants de mines professionnels, ont été tués » pouvait-on lire dans ce communiqué.

« Cet incident s’est produit alors qu’un certain nombre de talibans s’étaient rassemblés pour s’entraîner à la fabrication de mines…», révèle la suite du communiqué.

D’après Fawad Aman, un porte-parole du ministère «Il n’y a pas eu de survivants de l’explosion», qu’il qualifie comme étant « la plus meurtrière de ce genre ».

« Dans le passé, les ennemis avaient déjà perdu six, huit ou dix personnes en posant une bombe ou en fabriquant une mine, mais c’est la première fois qu’ils ont subi des pertes aussi importantes », a-t-il déclaré à Arab News.

Du côté des talibans, l’explosion a été confirmée mais la thèse des pertes en vie humaine a été rejetée.

Zabihullah Mujahid le porte-parole des talibans a indiqué que l’explosion s’était produite la nuit dernière dans une pièce utilisée pour stocker des munitions, mais il rejette fermement le rapport des morts. Pour lui, il n’y a pas eu une seule victime, a-t-il assuré à Arab News.

« Et au matin, les avions ennemis sont venus pour bombarder la pièce. Une mosquée située à proximité a également été partiellement endommagée », a-t-il déclaré.

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles